Piraterie : l’expertise de l’Allemagne est indispensable

16/12/2013
Piraterie : l’expertise de l’Allemagne est indispensable

‘Le Togo ne parviendra pas à lutter efficacement contre la piraterie maritime sans l’appui et l’expertise de partenaires comme l’Allemagne’, a déclaré lundi Koffi Esaw, le ministre de la Justice à l’ouverture d’une réunion organisée à Lomé par la Fondation Max Planck, en collaboration avec l’Ambassade d’Allemagne à Lomé et le gouvernement togolais.

Pour M. Esaw, la piraterie maritime constitue une grave menace pour la paix, la sécurité et la stabilité des pays du Golfe de Guinée. Il faut donc une riposte soutenue et de grande envergure.

‘Nous ne saurions venir à bout d’un tel fléau sans recourir à la coopération internationale et régionale en matière de partage d’informations, de développement des contacts entre enquêteurs, les jugements’, a-t-il ajouté.

Présent à la réunion, le ministre de la Sécurité, Yark Damehame, a jugé pertinente l’initiative de la Fondation allemande ‘qui intervient à un moment où le gouvernement togolais met tout en œuvre pour renforcer son action en mer par la mise à jour de l'arsenal juridique pour une lutte efficace contre la piraterie’.

Site de la Fondation

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Les nouvelles tendances du tourisme mondial

Tourisme

Comme chaque année, le Togo sera présent au Salon IFTM Top Resa qui se déroule du 25 au 28 septembre à Paris.

Il est important de savoir d’où l’on vient

Diaspora

Diplômé de l’Ecole de diplomatie et de relations internationales de l’université Seton Hall,  Erick Agbleke vient de passer son été comme stagiaire à l’ambassade américaine à Lomé.

Aného : une nouvelle vie pour la ville tricentenaire ?

Culture

Dans une thèse de doctorat présentée récemment, un étudiant togolais propose d'injecter 700 millions dans la réhabilitation culturelle d'Aného.

Le Togo s'est débarrassé des CFC

Environnement

Le Togo est parvenu à se débarrasser presque totalement des CFC (chlorofluorocarbone), a annoncé André Johnson, le ministre de l’Environnement.