Piraterie maritime : débat au Conseil de sécurité

19/11/2012
Piraterie maritime : débat au Conseil de sécurité

Le Conseil de sécurité des Nations Unies se penche lundi sur un dossier particulièrement sensible, celui de la piraterie maritime, considérée comme une menace à la paix et la sécurité mondiales. L’information est donnée par le site onutogo.org.

Le Togo en paye le prix avec des navires régulièrement pris en otage au large de ses côtes.

Le phénomène touche l’ensemble des pays du Golfe de Guinée.

Lors de la présidence du Conseil de sécurité assurée en février dernier par le Togo, le chef de l’Etat en avait fait le thème central d’un débat à New York.

Le Bureau maritime international a relevé 252 attaques de bateaux pour les 10 premiers mois de l’année.

Les Pays-Bas avait d’ailleurs proposé, il y a quelques années, la création d'un tribunal de l'ONU sur piraterie régionale, mais le projet n’a pas été retenu.

Cette idée pourrait refaire surface à faveur de la réunion du jour au Conseil de sécurité.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Un modèle exemplaire de la coopération européenne

Coopération

Fréquentes au Togo, les pluies tropicales provoquent d’importantes inondations, notamment en milieu urbain.

Veille sanitaire

Santé

La grippe aviaire a fait son retour dans deux préfectures. Des mesures d'urgence ont été imposées doublées d'une surveillance sanitaire.

Rien ne va plus à Kinshasa

Union Africaine

En RDC, le médiateur togolais Edem Kodjo est dans l'incapacité de réunir le pouvoir et l'opposition. 

Le secteur privé ne contribue pas pleinement à la politique de relance

Développement

Le Togo, via différents accords et conventions, s’est engagé a utiliser de la façon la plus efficace l’aide publique au développement (APD).