Piraterie maritime : débat au Conseil de sécurité

19/11/2012
Piraterie maritime : débat au Conseil de sécurité

Le Conseil de sécurité des Nations Unies se penche lundi sur un dossier particulièrement sensible, celui de la piraterie maritime, considérée comme une menace à la paix et la sécurité mondiales. L’information est donnée par le site onutogo.org.

Le Togo en paye le prix avec des navires régulièrement pris en otage au large de ses côtes.

Le phénomène touche l’ensemble des pays du Golfe de Guinée.

Lors de la présidence du Conseil de sécurité assurée en février dernier par le Togo, le chef de l’Etat en avait fait le thème central d’un débat à New York.

Le Bureau maritime international a relevé 252 attaques de bateaux pour les 10 premiers mois de l’année.

Les Pays-Bas avait d’ailleurs proposé, il y a quelques années, la création d'un tribunal de l'ONU sur piraterie régionale, mais le projet n’a pas été retenu.

Cette idée pourrait refaire surface à faveur de la réunion du jour au Conseil de sécurité.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Vigilance et prévention

Santé

Une réunion a regroupé mercredi autour du Premier ministre les membres de la commission nationale de lutte contre Ebola, la représentante de l’OMS au Togo et une délégation du Commandement des États-Unis pour l'Afrique.

Monter en puissance sur la répression

Coopération

Francopol, le réseau institutionnel de l’Organisation internationale de la francophonie (OIF) organise à Lomé une rencontre sur la lutte contre la violence faite aux femmes.

L’UEMOA déclare forfait

Sport

En raison de problèmes liés à l’organisation, la 7e édition du tournoi de l’UEMOA, prévue du 22 au 29 novembre à Lomé, a été reportée à une date ultérieure.

Un projet essentiel dans la lutte contre Ebola

Santé

Le manque d’accès à un système de santé de qualité, en particulier à un diagnostic et à des services de laboratoire de qualité, entrave les efforts de l’Afrique de l’Ouest.