Politique euro-africaine rénovée

27/11/2010
Politique euro-africaine rénovée

Le président du Togo, Faure Gnassingbé, participera au troisième Sommet Afrique - Union européenne qui se tiendra les 29 et 30 novembre 2010 à Tripoli (Libye) sur le thème général "Investissements, croissance économique et création d’emploi".
Trois ans après la signature du partenariat stratégique UE-Afrique à Lisbonne, ce sommet entend favoriser une nouvelle dynamique en posant les bases d’une coopération politique euro-africaine rénovée.
L’Afrique et l’UE doivent apporter des réponses communes aux grands enjeux globaux.
Le rendez-vous de Tripoli se concentrera sur les investissements, la croissance économique et la création d’emploi. D’autres enjeux communs à l’Europe et à l’Afrique sont à l’ordre du jour : la paix et la sécurité (terrorisme, Corne de l’Afrique, Sahel), le changement climatique, les énergies renouvelables, l’intégration régionale, la sécurité alimentaire, les migrations, la gouvernance et les droits de l’Homme.
Ce sommet sera co-présidé, côté africain, par la Présidence de l’Union Africaine, la Libye, pays hôte, et le Président de la Commission de l’Union Africaine et, côté européen, par le Président du Conseil européen, Hermann Van Rompuy, et le Président de la Commission européenne, Jose Manuel Barroso.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

En 2030, on y verra beaucoup plus clair

Développement

Le Togo a annoncé en juin dernier vouloir se doter d’une stratégie d’électrification ambitieuse.

Le paiement mobile représente un axe de croissance

Tech & Web

La banque mobile et les applications de paiement ont fait une timide apparition au Togo ces dernières années. Mais tout devrait s'accélérer. 

La directrice des Peace Corps reçoit Frédéric Hegbe

Coopération

L’ambassadeur du Togo aux Etats-Unis, Frédéric Edem Hegbe, s’est entretenu mercredi avec la directrice nationale des Peace Corps, Joséphine K. Olsen.

Le gouvernement poursuit son programme de forages

Développement

12% de la population n’a toujours pas accès à l’eau potable. Un chiffre divisé par deux en dix ans.