Pont aérien entre Abidjan et Lomé

03/04/2011
Pont aérien entre Abidjan et Lomé

Un pont aérien a été mis en place par les autorités françaises entre Abidjan et Lomé pour mener des opérations d’évacuation de ressortissants étrangers présents en Côte d’Ivoire. Il ne s’agit nullement d’une évacuation générale mais d’une possibilité de mise à l’abri provisoire sur la base du volontariat, indique dimanche un communiqué de l’ambassade de France au Togo.
Une série de rotations effectuées par deux avions de transports de troupe Transall de l’Armée française ont pris en charge à cette heure 77 personnes, dont une trentaine d’enfants, dans la nuit du samedi 2 avril au dimanche 3 avril.
Les personnes débarquées à Lomé avaient trouvé refuge au camp militaire de Port Bouët de la force Licorne à Abidjan.
Les opérations de rapatriement se déroulent pour le moment sur la base du volontariat. Les services de l’Ambassade de France au Togo ont pris en charge les réfugiés à leur arrivée sur le sol togolais.

"L’Ambassade de France au Togo tient à exprimer ses sincères remerciements aux autorités civiles et militaires togolaises pour leur précieuse collaboration dans ces moments difficiles", souligne le communiqué.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Exploiter la puissance du commerce pour lutter contre la pauvreté

Développement

Le Togo a bénéficié pendant 3 ans du Cadre intégré renforcé (CIR), une initiative de l'organisation mondiale du commerce. 

La qualité des soins est l'objectif central

Santé

Le président Faure Gnassingbé s’est rendu mardi au CHU Sylvanus Olympio de Lomé, le plus grand hôpital du pays.

Mutualiser le renseignement

Coopération

Les ministres de la Sécurité du Conseil de l’Entente ont validé ce weekend à Lomé le mécanisme ‘Entente Renseignements’.

Pas suffisant pour être qualifié

Sport

Malgré sa victoire dimanche à Lomé face au Gabon (2-1), le Togo dit adieu au second tour des éliminatoires de la coupe d’Afrique des Nations des moins de 20 ans.