Préoccupations communes

07/02/2014
Préoccupations communes

Mali, Centrafrique, Libye, Soudan du Sud, RDC, piraterie maritime, lutte contre le terrorisme et le trafic d’espèces protégées, tels ont été les thèmes de la discussion vendredi à Washington entre le ministre togolais des Affaires étrangères, Robert Dussey, et Linda Thomas-Greenfield (photo), la sous-secrétaire d’Etat chargée de l’Afrique.

Une rencontre qui intervient 24h après l’échange téléphonique entre le secrétaire d’Etat John Kerry et le président Faure Gnassingbé.

Globalement, Lomé et Washington partagent la même analyse sur les grandes questions sécuritaires. Ils l’ont démontré pendant 2 ans au Conseil de sécurité ou le Togo siégeait en qualité de membre non-permanent.

Les conflits ethniques et religieux, la prolifération de groupes terroristes, la piraterie et les trafics de drogue constituent des préoccupations partagées. Il y va de la stabilité du Togo, de la sous-région et de la sécurité des Etats-Unis.

Le même jour, M. Dussey a rencontré Wendy Ruth Sherman, la sous-secrétaire d’Etat chargée des Affaires politiques et l’ambassadeur Johnnie Carson, conseiller auprès du United States Institute of Peace et ancien responsable de l’Afrique au Département d’Etat.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Mutualiser le renseignement

Coopération

Les ministres de la Sécurité du Conseil de l’Entente ont validé ce weekend à Lomé le mécanisme ‘Entente Renseignements’.

Pas suffisant pour être qualifié

Sport

Malgré sa victoire dimanche à Lomé face au Gabon (2-1), le Togo dit adieu au second tour des éliminatoires de la coupe d’Afrique des Nations des moins de 20 ans.

L'ambassadeur américain n'hésite pas à donner de sa personne

Environnement

L’ambassadeur du Togo à Lomé, David Gilmour, est un homme de terrain. Il l’a prouvé samedi en participant à l’opération ‘plage propre’.

L'UL n'est pas Harvard, mais ...

Tech & Web

En 2004, Mark Zuckerberg étudiant à Harvard, crée The Facebook, un réseau social inter-universités.  En 2018, l'UL lance Rescoul.