Printemps arabe : et après ?

26/05/2012
Printemps arabe : et après ?

Le représentant adjoint du Togo aux Nations Unies, Kadangha Limbiyé Bariki (photo), participe depuis samedi à Istanbul à un séminaire organisé par la Mission permanente de Turquie à l’ONU, en coopération avec l’International Peace Institute, un Think Thank sur les questions de politique étrangère basé à New York et à Vienne.

Et de politique étrangère, il va en être question pendant deux jours. 

Au moment où les Egyptiens ont enclenché le processus destiné à choisir un successeur à Hosni Moubarak, les ambassadeurs des pays membres du Conseil de sécurité, dont le Togo fait partie, doivent tirer les enseignements du « Printemps arabe ». Quelles sont les nouvelles réalités politiques au Moyen-Orient et en Afrique du Nord ; quelles conséquences pour ces régions et pour le reste du monde ?

Tunisie, Libye, Egypte, Syrie. Les thèmes ne manquent pas avec pour chacun de ces pays des situations très particulières.

Et ce « Printemps arabe » n’annonce-t-il pas un automne pluvieux et un hiver rigoureux ?

Les représentants du Conseil de sécurité ont de la matière pour enrichir leurs discussions. 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Une politique qui coule de source

Développement

Une eau de bonne qualité est essentielle au développement économique et humain. Les autorités s'emploient à la fournir. Le taux de couverture est en hausse.

La Banque mondiale met le paquet

Développement

La Banque Mondiale (BM) vient d’approuver de nouveaux financements en faveur du Togo. Et pas des moindres puisqu’il s’agit de 44 millions de dollars.

Montée en gamme de la médecine togolaise

Santé

L’un des critères retenu par les investisseurs étrangers pour s’implanter au Togo, c'est la qualité des soins.

Les Eperviers en terre égyptienne

Sport

Les Eperviers ont quitté Lomé mercredi, direction l’Egypte. Deux rencontres amicales sont prévues à Alexandrie les 24 et 28 mars prochains.