Protestation du groupe africain à l'ONU

13/01/2018
Protestation du groupe africain à l'ONU

Donald Trump se met l'Afrique à dos

Les ambassadeurs de 54 pays africains à l'ONU ont exigé vendredi 'rétractations' et 'excuses' au président américain Donald Trump après ses propos rapportés sur l'immigration en provenance de 'pays de merde'.

Après une réunion d'urgence, le groupe africain à l'ONU s'est dit 'extrêmement choqué' et 'condamne les remarques scandaleuses, racistes et xénophobes' de Donald Trump telles que rapportées par les médias. 

'Pour une fois on est unis', a souligné un ambassadeur sous couvert d'anonymat. 

Un texte d'une inhabituelle dureté. Le groupe exige ainsi 'rétractation et excuses'. Il s'est dit 'préoccupé par la tendance continue et grandissante de l'administration américaine vis-à-vis de l'Afrique et des personnes d'origine africaine à dénigrer le continent, et les gens de couleur'. 

Le groupe affirme être 'solidaire du peuple haïtien et des autres qui ont également été dénigrés' tout en remerciant 'les Américains de toutes origines qui ont condamné ces remarques'. 

Exaspérés, les 54 ambassadeurs sont tombés d'accord à l'unanimité sur un texte d'une inhabituelle dureté. 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Le PNUD offre de la mobilité au HCRRUN

Coopération

Des véhicules 4X4 viennent d'être offerts au Haut Commissariat pour faciliter le processus d'indemnisation. 

Guinée Bissau : la Cédéao brandit la menace de sanctions

Cédéao

Faute d'avoir respecté ses engagements vis à vis de la Cédéao, la Guinée Bissau pourrait être sanctionnée par l'organisation régionale.

La transformation numérique est lancée

Tech & Web

Depuis jeudi, les étudiants des universités publiques disposent d’une connexion internet Wi Fi haut débit. Accès disponible dans les salles de cours et sur le campus.

Mauvaise chute

Sport

Les Eperviers du Togo chutent lourdement au dernier classement FIFA publié jeudi. Cinq points de moins.