Protestation du groupe africain à l'ONU

13/01/2018
Protestation du groupe africain à l'ONU

Donald Trump se met l'Afrique à dos

Les ambassadeurs de 54 pays africains à l'ONU ont exigé vendredi 'rétractations' et 'excuses' au président américain Donald Trump après ses propos rapportés sur l'immigration en provenance de 'pays de merde'.

Après une réunion d'urgence, le groupe africain à l'ONU s'est dit 'extrêmement choqué' et 'condamne les remarques scandaleuses, racistes et xénophobes' de Donald Trump telles que rapportées par les médias. 

'Pour une fois on est unis', a souligné un ambassadeur sous couvert d'anonymat. 

Un texte d'une inhabituelle dureté. Le groupe exige ainsi 'rétractation et excuses'. Il s'est dit 'préoccupé par la tendance continue et grandissante de l'administration américaine vis-à-vis de l'Afrique et des personnes d'origine africaine à dénigrer le continent, et les gens de couleur'. 

Le groupe affirme être 'solidaire du peuple haïtien et des autres qui ont également été dénigrés' tout en remerciant 'les Américains de toutes origines qui ont condamné ces remarques'. 

Exaspérés, les 54 ambassadeurs sont tombés d'accord à l'unanimité sur un texte d'une inhabituelle dureté. 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Six grandes villes bénéficiaires d'un nouveau projet de développement

Développement

La Banque mondiale va investir 30 millions de dollars dans le projet d’infrastructure et de développement urbain (PIDU).

Combattre les causes premières de la pauvreté

Développement

Un segment ministériel du Forum politique de haut-niveau sur le développement durable s’est ouvert hier à New York.

Trouver tout de suite !

Santé

Comment trouver l’hôpital le plus proche, une pharmacie, un médecin, un spécialiste ou un laboratoire d’analyses médicales ?

Evala : clap de fin

Culture

Les luttes traditionnelles en pas Kabyè sont presque terminées. Faure Gnassingbé a assisté samedi aux ultimes rencontres.