‘Qualités et compétences’

15/02/2017
‘Qualités et compétences’

Gilbert Houngbo

Le président Faure Gnassingbé a adressé mercredi ses félicitations à Gilbert Houngbo, élu mardi soir à la tête du FIDA (Fonds international de développement africole).

‘C’est la reconnaissance de ses qualités et de ses compétences’, a souligné le chef de l’Etat.

L’ancien Premier ministre togolais, vétéran des institutions onusiennes prendra ses fonctions le 1er avril pour un mandat de 4 ans.

‘Je poursuivrai le programme d’une  amélioration  institutionnelle  continue  et  de positionnement  stratégique  du  FIDA  sur  la  scène 

internationale  du  développement.  Ceci  inclura  un rôle accru dans les processus internationaux de suivi de mise en œuvre des Objectifs de développement durable  (ODD).  J’investirai  également  pour  que 

l’engagement  politique  soit  renforcé  aux  plans international,  régional,  national  et  local.  Outre  les domaines  de  politiques  soulignés  dans  la  section suivante,  j’aurai  pour  objectif  une  augmentation considérable du financement des opérations du FIDA et  poursuivrai  la  réforme  et  les  améliorations  de l’efficacité d’organisation’, a confié Gilbert Houngbo mercredi à Republicoftogo.com.

L’actuel directeur général adjoint de l’Organisation internationale du travail (OIT) entend mener une initiative décisive à l’échelle mondiale en faveur d’une extension rapide des services financiers ruraux axés sur les petits exploitants. 

Ce programme doit comprendre une augmentation du micro-financement à des conditions préférentielles pour l’agriculture et les activités génératrices de revenus non agricoles en zone rurale. 

M. Houngbo veut également mettre en œuvre une approche plus audacieuse de l’accès au financement pour les populations pauvres, améliorer la qualité de la nutrition et réduire les pertes de produits alimentaires, tout en générant plus de revenus pour les populations rurales, les sortant ainsi de l'extrême pauvreté. 

‘Je suis convaincu que le FIDA et ses partenaires seront un jour en mesure d’aider chaque petit exploitant qui le souhaite à mobiliser les ressources nécessaires à l’atteinte de ses objectifs et ambitions. Cela nécessitera une coopération renforcée avec les partenaires du FIDA à 

l’échelle mondiale et nationale, y compris les organisations de petits exploitants, ceci afin de garantir la création de cadres politiques adéquats et d’étendre les infrastructures de services financiers et de produits financiers spécifiques qui exploitent le potentiel des technologies modernes’, a expliqué Gilbert Houngbo.

Actuellement en poste à Genève, il rejoindra la capitale italienne, siège du FIDA, dans quelques semaines.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Intégration technologique

Tech & Web

La Cédéao veut parvenir à l’intégration, y compris pour tout ce qui concerne le secteur des télécommunications, très porteur.

Au Maroc, Agadazi explique comment le Togo combat la pauvreté

Développement

Lutter contre la pauvreté est a priorité des priorités pour le gouvernement. De nombreuses initiatives ont vu le jour.

L'AIBA veut populariser la boxe au Togo

Sport

L’International boxing association (AIBA) a lancé vendredi l’année de la boxe en Afrique destinée à promouvoir cette discipline sur le continent.

Une justice en mouvement

Justice

Une étude réalisée par Afrobaromètre révèle que dans la plupart des pays africains, des obstacles majeurs entravent encore l'accès des citoyens à la justice.