Réfugiés ghanéens : la polémique continue

02/06/2010
Réfugiés ghanéens : la polémique continue

Les autorités d’Accra refusent toujours de reconnaître la présence de 3.500 réfugiés au Togo, contraints de franchir la frontière après des violences interethniques dans le Nord Ghana. Le gouvernement minimise ce mouvement de populations pourtant confirmé par le HCR
Le ministre ghanéen de l’Intérieur, Martin Amidu, a indiqué mardi n’être en possession d’aucune liste précise de réfugiés transmise par le Togo accréditant ce chiffre.
« En l’absence d’informations précises et officielles, il est absolument impossible de connaître le nombre exact de réfugiés. Les chiffres avancés ici et là sont de la pure spéculation », a déclaré le ministre.

Toutefois, M. Amidu reconnaît que des habitants de la région de Bunkpurugu-Yunyoo (District du Nord) ont pu passer au Togo pour rejoindre des membres de leur famille en attendant que la situation se calme.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

L'engagement des Togolais de l'extérieur

Diaspora

Un membre de la Diaspora a annoncé son intention de créer une institution de micro finance pour venir en aide aux plus démunis.

Promotion de la culture Tem

Culture

Le festival international des musiques et danses traditionnelles TEM Festekpe aura lieu 9 au 11 décembre  à Sokodé.

UEMOA : le Sénégal remporte la coupe

Sport

Les Lions du Sénégal ont battu samedi par 1-0 les Aigles du Mali en finale de la 7e édition du tournoi de l'intégration de l'UEMOA.

Infrastructures de base : nouvel engagement de l’UE

Coopération

Améliorer l’accès à l’eau potable et proposer de meilleures conditions sanitaires aux habitants de Notsé. C'est l'objectif d'un programme financé par l'UE.