Relations diplomatiques entre le Togo et Singapour

15/06/2012
Relations diplomatiques entre le Togo et Singapour

Le Togo et Singapour ont procédé vendredi à New York à l’établissement de relations diplomatiques.

Le protocole a été signé par Kodjo Menan, l’ambassadeur togolais aux Nations Unies, et son homologue singapourien, Albert Chua.

Le président Faure Gnassingbé avait effectué il y a exactement un an une visite officielle dans la cité-Etat. 

Ce pays d’un peu moins de 5 millions d’habitants dispose d’une économie en plein boom, caractérisée par un environnement ouvert et exempt de corruption.

Un modèle que Faure Gnassingbé rêve d’exporter au Togo.
 

La prospérité de Singapour vient de plusieurs secteurs, les services bancaires et financiers (2e place d’Asie après le Japon), l’activité portuaire et conteneurs (2e port du monde en volume après Shanghai), les chantiers navals, le raffinage, l’armement et l’électronique.
 

Deux domaines en particulier intéressent les autorités togolaises, celui de l’activité portuaire et des zones franches dans lesquels les entreprises locales peuvent apporter leur expertise et leurs financements.
 

Singapour ne cache plus son intérêt pour l’Afrique. Chaque année, « Africa Singapour Business Forum », se veut un lieu inédit de rencontres pour faire des affaires sur le continent.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Evala : clap de fin

Culture

Les luttes traditionnelles en pas Kabyè sont presque terminées. Faure Gnassingbé a assisté samedi aux ultimes rencontres.

Vous développez un projet structurant ?

Coopération

Des représentants togolais participeront du 17 au 19 septembre à Genève à la 2e conférence internationale des jeunes francophones (CJF).

26 pays représentés au prochain sommet de Lomé

Cédéao

La Cedeao et la Ceeac tiendront sommet le 30 juillet à Lomé pour discuter terrorisme et lutte contre la radicalisation. 

C'est bien, mais peut mieux faire

Uemoa

Les Etats membres de l’UEMOA doivent renforcer leurs capacités de mobilisation des recettes fiscales.