Renforcer la charpente politique

18/12/2013
Renforcer la charpente politique

Le président Faure Gnassingbé a reçu mercredi les vœux du corps diplomatique. Etaient présents à la fois les ambassadeurs en poste à Lomé et ceux ayant pour résidence le Ghana, la Côte d’Ivoire ou le Nigeria.

Répondant, comme il est de coutume, à l’intervention du Doyen du corps diplomatique (Joseph Weiss, l'ambassadeur d'Allemagne), le chef de l’Etat est revenu sur les évènements qui ont jalonné la vie politique du Togo en 2013 et sur les grands dossiers africains et internationaux (Mali, Centrafrique, Conseil de sécurité, ...).

Concernant la politique nationale, le chef de l’Etat a souligné que le Togo avait poursuivi sa marche vers la consolidation de l’Etat de droit et le développement économique et social. ‘Si toutes les attentes, au demeurant fort légitimes n’ont pu être satisfaites, l’année aura été marquée par des avancées qui méritent d’être rappelées à l’heure de la rétrospective’, a-t-il déclaré, citant, notamment, l’organisation des élections législatives en juillet dernier ; un scrutin libre et transparent.

Joseph Weiss

Pour le président Faure Gnassingbé, le renforcement de la charpente politique ne trouve son vrai sens que lorsqu’il participe de la promotion d’un développement durable, synonyme de mieux-être pour les populations. 

Le chef de l’Etat a exprimé sa préoccupation face aux évènements en Centrafrique. S’il s’est félicité de la résolution du Conseil de sécurité sous l’impulsion de la France, il a appelé à un appui plus affirmé de l’ensemble de la communauté internationale. 

Au terme de son mandat de 2 ans au Conseil de sécurité, le Togo entend maintenir une action diplomatique dynamique au soutien des différentes initiatives régionales et internationales visant à endiguer les problématiques sécuritaires qui compromettent sérieusement les efforts de développement des Etats africains.

Et Faure Gnassingbé d’en appeler à la mutualisation élargie dans la lutte contre le terrorisme, le crime organisé et les mouvements armés, sous les différentes appellations qu’ils peuvent arborer d’un pays à l’autre ou d’une région de l’Afrique à une autre. 

LE DIAPORAMA

Informations complémentaires

Réponse du chef de l\'Etat.pdf 78,04 kB

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Sécurité humaine et changement climatique

Environnement

Lomé pourrait accueillir fin septembre plusieurs réunions sur les changements climatiques organisées par le WASCAL.

PUDC : les clés du succès

Développement

Le rôle des leaders communautaires et de quartiers est primordial pour un succès du Programme d’urgence de développement communautaire.

L’Etat n’a pas les moyens de répondre à toutes les doléances

Social

Le malaise au sein du ministère de la Fonction publique est réel et des problèmes se posent concernant les conditions de travail.

Forêts : le Togo opte pour la convergence

Environnement

Le Togo adhère pleinement au plan de convergence pour la gestion et l’utilisation durables des écosystèmes forestières dans l'espace Cédéao.