Retour au bercail

26/05/2010
Retour au bercail

La Minurcat, la force des Nations Unies au Tchad et en Centrafrique (Minurcat) achèvera sa mission fin décembre à la demande du gouvernement de N’Djaména.
Le Conseil de sécurité a adopté mardi à l'unanimité la résolution 1923 qui organise le retrait en deux temps des soldats de la paix.
La Minurcat a actuellement un effectif de 3000 hommes, dont une centaine provenant du Togo.

Lors d’une visite à Birao en novembre dernier, le représentant spécial du secrétaire général des Nations Unies, Victor Angelo, avait salué le « comportement exemplaire » des militaires togolais et leur « professionnalisme ».
La Minurcat a été créée en 2007 pour assurer la sécurité des réfugiés et déplacés dans l'est du Tchad et en Centrafrique -- dont beaucoup de réfugiés du Darfour, province du Soudan voisin où sévit la guerre civile --, favoriser le retour volontaire des réfugiés et faciliter l'aide humanitaire.
Elle avait pris, en mars 2009, le relais d'une Force de l'Union européenne, l'Eufor. Cependant, elle ne s'est jamais entièrement déployée (ses effectifs autorisés sont de 5.200 militaires, dont 4.900 au Tchad, et 300 policiers).
La position du président Déby s'explique en partie par l'amélioration des relations entre son pays et le Soudan. Après des années de tensions, ils se sont engagés à cesser tout soutien à leurs mouvements rebelles respectifs et ont prévu le déploiement d'une force mixte à leur frontière.

En photo : Nawaf Salam (Liban) président du Conseil de sécurité pour le mois de mai discute du retrait de la Minurcat le 25 mai à New York

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

As Togo-Port rencontrera un club soudanais le 10 mars

Sport

As Togo-Port rencontrera le 10 mars prochain à Lomé Al Hilal FC du Soudan à l’occasion des 16e de finale de la Ligue africaine des champions de la CAF.

Guinée Bissau : non aux sanctions !

Cédéao

Les 19 personnalités bissau-guinéennes, récemment sanctionnées par la Cédéao pour non respect de l’Accord de Conakry, constestent cette décision.

Incendie des marchés : six personnes recouvrent la liberté

Justice

Six personnes incarcérées dans le cadre des incendies criminels des marchés de Lomé et de Kara (janvier 2013) ont bénéficié mercredi d’une remise en liberté provisoire.

La mode dans tous ses états

Culture

Le FIMO 228, Festival international de la mode au Togo, s’est ouvert mardi à l’hôtel Ibis de Lomé.