Robert Dussey : «Faure encourage la liberté de pensée»

28/05/2011
Robert Dussey :  «Faure encourage la liberté de pensée»

«On sait peu de choses sur les conseillers de l’ombre ou les éminences grises des dirigeants africains, car ils s’expriment rarement sur leur métier. Robert Dussey (photo), conseiller diplomatique du président du Togo, est un homme atypique », écrit le mensuel New African (version française) à paraître en juillet qui publie son interview.
Robert Dussey parle de son métier de conseiller, de la crise qui a secoué la Côte d’Ivoire et de l’incapacité de l’Afrique à résoudre ce conflit sanglant. « Je regrette que ce soit la France, l’ex-puissance coloniale, qui l’ait fait à la place des Africains eux-mêmes. J’espère que certains de nos dirigeants tireront les leçons de cette crise pour ne pas être taxés d’incapacité à résoudre leurs problèmes », souligne-t-il.
New African s’étonne de la liberté de ton dont jouit Robert Dussey au poste qu’il occupe.
« Oui, j’ai un devoir de réserve. Si je me permets cette liberté de ton, c’est un signe que le président Faure est ouvert. Il est en train de transformer le Togo. Il accepte la réflexion, encourage la liberté de pensée et permet qu’au Togo, et dans son propre cabinet, ses collaborateurs puissent contribuer au débat d’idées afin de permettre la modernisation de la vie politique tant à l’intérieur qu’à l’extérieur », précise ce collaborateur de la Présidence également auteur de plusieurs ouvrages politiques.

Informations complémentaires

New African juillet 2011.pdf 96,62 kB

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Solution en vue à Bissau ?

Cédéao

Le président de la Cédéao, Faure Gnassingbé, a rencontré vendredi à Abuja son homologue de Guinée Bissau.

Innover pour une santé de meilleure qualité

Santé

Le président Faure Gnassingbé s’est rendu jeudi au CHR d’Atakpamé (région des Plateaux) qui expérimente depuis plusieurs mois un processus de gestion externe.  

Les priorités de la BM pour 2018

Développement

Joëlle Dehasse, la représentante de la Banque mondiale à Lomé, a indiqué les priorités de son institution pour l’année prochaine. 

Cina Lawson s'intéresse à la green tech

Environnement

Cina Lawson a assisté lundi à Paris au  ‘Tech for Planet’ organisé en marge du One Planet Summit.