Robert Dussey aux commandes de la diplomatie

23/09/2013
Robert Dussey aux commandes de la diplomatie

Le nouveau ministre des Affaires étrangères, Robert Dussey (photo), a effectivement pris ses fonctions lundi lors d’une cérémonie de passations de pouvoirs avec son prédécesseur, Elliott Ohin.

M. Dussey, conseiller diplomatique du chef de l’Etat pendant plusieurs années, a qualifié Elliott Ohin de ‘grand ministre’; l’occasion également de saluer le travail accompli par les collaborateurs du ministère.

‘Nous serons amenés à travailler autour de trois principes qui sont chers au Président de la République : la rigueur, la compétence et l’excellence (…) La diplomatie togolaise doit se forger dans la réflexion, le talent et l’action’, a souligné Robert Dussey lors de son intervention.

Concluant son discours, le nouveau chef de la diplomatie, également auteur de plusieurs ouvrages, a cité Raymond Aron : ‘Agir en homme de pensée et penser en homme d’action ». Telle doit être la devise des diplomates togolais.

Elliott Ohin a été nommé ministre de la Réforme de l’Etat et de la Modernisation de l’Administration.

Voici l'intervention de Robert Dussey

C’est pour  moi un honneur et un privilège de me retrouver parmi vous, fonctionnaires et diplomates du Ministère des Affaires Etrangères. Cet honneur et ce privilège, je les dois à Son Excellence Monsieur Faure Essozimna GNASSINGBE, Président de la République qui m’a honoré de sa confiance en me nommant à la tête de ce département.  Devant vous, je lui présente mes sincères remerciements. 

A vous Monsieur le Ministre d’Etat, en signe de reconnaissance pour la sollicitude et la compréhension que j’ai toujours trouvées auprès de vous, pour l’attention à la fois amicale et éclairée que vous n’avez cessez de me témoigner, pour la délicate et fraternelle disponibilité qui a caractérisé nos échanges politiques en homme de culture que vous êtes dont le destin est précisément de rentrer dans la profondeur de la pensée et des choses, je vous présente, l’expression de ma gratitude ainsi que celle de mes félicitations sincères pour votre nouvelle nomination à la tête du Ministère de la Reforme de l’Etat et de la Modernisation de l’Administration, signe de la confiance renouvelée du Président de la République.

Soyez rassurés, Monsieur le Ministre d’Etat, que quand bien même vous quittez ce ministère, nous continuerons ensemble le travail  dans la droite ligne tracée par le Président de la République.

Derrière un grand ministre, se trouvent des collaborateurs dévoués, consciencieux et efficaces. C’est pourquoi je voudrais, vous fonctionnaires et diplomates du Ministère des Affaires Etrangères, vous féliciter pour la qualité du concours que vous avez apporté au Ministre et vous dire que nous devons continuer dans cet élan, dans cette discipline de travail bien fait. 

Pour matérialiser la politique de changement et de modernisation de la société togolaise initiée par le Président de la République, redorer l’image du Togo dans le monde et assurer son retour sur la scène internationale, nous serons amenés à travailler autour de trois principes qui sont chers au Président de la République : la rigueur, la compétence et l’excellence. Ces principes, nous devons nous les approprier, en faire nôtre, car ce sont eux qui nous permettrons de porter haut, voire plus haut la politique étrangère du Président de la  République et sa diplomatie.

Mesdames et Messieurs, chers collaborateurs, la diplomatie togolaise doit se forger dans la réflexion, le talent et l’action. Vous et moi avons désormais le devoir de faire de notre diplomatie un secteur porteur de croissance, une diplomatie véritablement au service du développement du Togo. 

Nous n’allons pas réussir ce pari en nous contentant de répondre aux courriers ou de les transmettre. Nous devons passer d’une diplomatie classique de représentation, à une diplomatie offensive, innovante qui permettra de drainer vers notre pays et au profit de nos concitoyens, tous les avantages qu’offre la coopération internationale. A ce titre, j’apprécierai beaucoup ceux qui feront preuve d’initiatives et ceux qui seront porteurs de projets et d’idées novatrices.

Notre diplomatie doit affronter les dossiers les plus brûlants en Afrique et dans le monde. C’est ici que la voix du Togo doit se faire entendre. Nous sommes membres non permanents du Conseil de Sécurité des Nations Unies. Nous ne devons pas décevoir, nous devons montrer notre capacité à répondre à toutes les sollicitations. Nous devons comme le dit si bien Raymond ARON « Agir en homme de pensée et penser en homme d’action ».

Voici l'intervention de Elliott Ohin

Permettez-moi avant tout de remercier doublement le Chef de l’Etat pour la confiance qu’il avait placé en moi en me confiant le poste du Ministre des Affaires Etrangères et de la Coopération et en me renouvelant cette confiance par ma nomination à la tête du Ministère de la Réforme de l’Etat et de la modernisation de l’administration.

Elliott Ohin

Je considère ce dernier poste comme un nouveau défi. Je m’engage devant vous à donner le meilleur de moi pour relever ce défi pour le bien être de notre peuple.

Permettez-moi aussi de remercier ici le Président National de l’UFC, Monsieur Gilchrist Olympio qui a su transcender les vicissitudes de la vie politique en mettant en avant son sens élevé du patriotisme et son amour indéfectible pour son pays. Pour lui, ce n’est pas un parti qui doit gagner sur un autre, ce n’est pas un homme qui doit gagner sur un autre, c’est le Togo tout entier qui doit gagner.

Excellence Monsieur le Ministre, permettez-moi maintenant de m’adresser à ceux qui deviennent à cet instant précis, mes anciens collaborateurs. Souvenez-vous mesdames et messieurs, qu’il y a un peu plus de trois ans, je vous disais dans cette même salle, si le personnel du ministère peut remplir cette tache seul, je ne devrais pas être ici et si je pouvais la remplir seul, vous ne devriez pas être ici non plus. C’est donc ensemble que nous devons relever ce défi pour le bien-être de notre peuple et j’ai terminé mon propos en disant que nous devons accomplir un travail à la chaine et qu’aucun maillon de la chaine ne doit manquer car si cela arrivait, le résultat final devrait en pâtir. Aujourd’hui je me dois de vous remercier très chaleureusement car aucun maillon de la chaine n’a manqué et ensemble nous devons être fiers du travail accompli.

Merci de tout mon cœur.

Excellence Monsieur le Ministre, je suis heureux de vous dire que je vous laisse des collaborateurs sur qui vous pouvez compter.

Les Américains ont l’habitude de dire ceci, permettez-moi de vous le dire en anglais et de vous le traduire ensuite en français : « I don’t know the keys to success but, one key to failure is to try to please everyone ».

« Je ne connais pas les clefs pour réussir mais une clef pour échouer est d’essayer de plaire à tout le monde ».  

Je sais donc que je ne peux plaire à tout le monde parce que je veux réussir la mission que le Chef de l’Etat m’a fait l’honneur de me confier. Toutes mes excuses à tous ceux qui ont été froissés par certains de mes changements, changements au dessus desquels je place l’augmentation substantielle des indemnités du personnel de nos ambassades et ceci grâce au Chef de l’Etat qui a accueilli favorablement notre doléance.

Mais, vous devez savoir que nous ne pouvons pas changer les choses en continuant de les faire comme avant.

Sur ce, Excellence Monsieur le Ministre je me mets à votre disposition en accrochant solidement mon maillon dans la chaine gouvernementale pour votre réussite totale qui doit rejaillir sur notre peuple. Je vous souhaite plein succès dans votre nouvelle mission.

Que Dieu vous bénisse.

J’ai la foi mais Dieu a le pouvoir.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Coopération agricole avec Israël

Cédéao

Le ministre de l’Agriculture, Ouro-Koura Agadazi, effectue depuis lundi une visite de travail en Israël.

Echange de bons procédés

Union Africaine

Les grandes manœuvres ont débuté pour l’obtention des postes de prestige à l’Union africaine.

Les inégalités entre les genres coûtent une fortune à l'Afrique

Développement

L’édition 2016 du rapport sur le développement humain en Afrique, réalisé par le PNUD, a été présentée lundi à Lomé.

L'engagement des Togolais de l'extérieur

Diaspora

Un membre de la Diaspora a annoncé son intention de créer une institution de micro finance pour venir en aide aux plus démunis.