S'attaquer à la propagande des terroristes

27/11/2017
S'attaquer à la propagande des terroristes

Damehame Yark en compagnie de MBS et des autres membres de la coalition

Le prince héritier saoudien, Mohammed ben Salmane (MBS), a officiellement lancé dimanche à Ryad une coalition militaire antiterroriste de 41 pays, dont le Togo, en promettant une ‘coordination forte, excellente et spéciale’ entre ses membres contre les groupes extrémistes.

Le ministre de la Sécurité, Damehame Yark, était présent dans la capitale saoudienne.

A l’issue des travaux, les ministres de la Défense et de la Sécurité de la ‘Coalition islamique militaire pour combattre le terrorisme’ ont affirmé que le terrorisme était un défi continu et exponentiel menaçant la paix, la sécurité et la stabilité régionale et internationale, et ce, après avoir franchi les frontières géographiques des États, outrepassé toutes les valeurs et soit devenu bien plus violent qu’auparavant. 

Les pays membres de cette alliance ont affiché leur détermination pour coordonner et unifier leurs efforts afin de repousser les multiples dangers du terrorisme. Ils ont souligné l’extrême nécessité d’une action commune, d’un travail collectif organisé et d’une planification stratégique globale permettant de traiter la menace et de contrecarrer les efforts de ceux qui tentent de provoquer les conflits, le sectarisme et de propager le chaos et les troubles dans leur pays.

Ils ont convenu de mener une action sur plusieurs fronts.

L’objectif est de combattre le terrorisme au niveau intellectuel, mais aussi de rappeler les concepts islamiques authentiques afin de mettre en valeur l’image d’un islam modéré qui est en harmonie avec la saine nature humaine et enjoint la cohabitation avec l'autre en toute sécurité, paix, justice et bienfaisance.

Il faut également s’opposer à l’extrémisme au niveau médiatique en s’attaquant à la propagande diffusée, notamment, par les réseaux sociaux.

La coalition veut également assécher les sources des organisations terroristes. Cela suppose une meilleure coopération des banques à l’international.

Dernier volet de cette stratégie, l’action militaire, indispensable pour combattre des groupes souvent très bien armés.

Outre le Togo, de nombreux Etats africains sont membres de l’Islamic Military Counter Terrorism Coalition (IMCTC). On peu citer  le Tchad, le Gabon, le Niger, la Sierra Leone, le Burkina Faso, le Mali ou la Guinée.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Esprit de compromis

Cédéao

La Cédéao a invité les responsables politiques togolais à s'engager très rapidement dans un processus de dialogue.

Solution en vue à Bissau ?

Cédéao

Le président de la Cédéao, Faure Gnassingbé, a rencontré vendredi à Abuja son homologue de Guinée Bissau.

Innover pour une santé de meilleure qualité

Santé

Le président Faure Gnassingbé s’est rendu jeudi au CHR d’Atakpamé (région des Plateaux) qui expérimente depuis plusieurs mois un processus de gestion externe.  

Les priorités de la BM pour 2018

Développement

Joëlle Dehasse, la représentante de la Banque mondiale à Lomé, a indiqué les priorités de son institution pour l’année prochaine.