Sac de nœuds au Mali

11/12/2012
Sac de nœuds au Mali

Cheick Modibo Diarra (photo), le Premier minisre du Mali, a annoncé dans la nuit de lundi à mardi sa démission et celle de son gouvernement peu après avoir été arrêté à Bamako sur ordre du capitaine Amadou Haya Sanogo, ancien chef des putschistes qui avaient renversé le président Amadou Toumani Touré en mars.

Cette démission plonge encore un peu plus dans la crise et l'incertitude le Mali dont la moitié nord du territoire est occupée depuis juin par des islamistes armés liés à Al-Qaïda. Une intervention militaire étrangère, demandée par M. Diarra et contestée par M. Sanogo, est à l'étude pour les en chasser.

Lundi, une réunion de haut niveau s’était déroulée aux Nations Unies à New York pour évoquer la situation au Sahel et l’envoi d’une force militaire au Mali.

Le ministre des Affaires étrangères du Togo, Elliott Ohin, avait indiqué qu’il était « impérieux que le Conseil (de sécurité) se décide à redonner espoir aux Maliens (…) en adoptant une nouvelle résolution; celle qui autorise le déploiement de la Mission internationale de soutien au Mali (MISMA)".

Mais l’arrestation de Cheick Modibo Diarra risque de rendre les choses encore plus compliquées.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Tom Saintfiet opérationnel dès la semaine prochaine

Sport

Le nouveau sélectionneur des Eperviers, le Belge Tom Saintfiet, devrait signer officiellement son contrat la semaine prochaine à Lomé.

Sujet prématuré et inapproprié

Cédéao

L'idée d'amender le protocole de la Cédeao sur la démocratie et la bonne gouvernance a été envisagée lors des préparatifs de la 47e session de la conférence des chefs d'Etat et de gouvernement de l’organisation qui s’est déroulée en début de semai...

Rétablir l’honneur de la justice

Justice

Le corporatisme judiciaire est ainsi fait que lorsqu’il s’enfonce dans l’erreur il faut une trentaine d’années pour que la vérité se rétablisse.

Les Mozambicains jonglent avec les partitions

Culture

L’Institut Français du Togo et le Grand Rex présentent le 21 mai prochain ‘Maputo Mozambique’, un spectacle de jonglage musical.