Santé, agriculture et business au menu de la visite du PM en Israël

04/05/2009
Santé, agriculture et business au menu de la visite du PM en Israël

Le Premier ministre togolais, Gilbert Houngbo, a entamé lundi une visite officielle en Israël.

Il a débuté la journée au Centre Davidoff de Petach Tikva (banlieue de Tel-Aviv), une unité de pointe dans le traitement du cancer qui dépend de l'hôpital de Belinson. 142.000 admissions ont été enregistrée en 2008 et près de 35.000 interventions réalisées, dont 4.000 opérations de la cataracte. 65.400 patients ont fréquentés le Centre Davidoff pour les seuls soins de radiothérapie. Les responsables de cet hôpital ont indiqué qu'ils était prêts à fournir une assistance au Togo dans le domaine de la formation.Le Premier ministre s'est ensuite rendue au siège de la société « Ebony » à Herzliya (banlieue de Tel-Aviv), une entreprise à vocation internationale spécialisée dans l'agriculture, les télécoms, l'énergie, la sécurité et l'agro-alimentaire. Déjà présent en Ouganda et au Kenya, Niso Bezalel, le président d'Ebony, a exprimé le souhait de pouvoir développer des relations économiques avec le Togo.

Gilbert Houngbo et la délégation qui l'accompagne (ministres, représentants de la Chambre de commerce et du Patronat, ainsi que des hommes d'affaires) a également été reçu lundi par les responsables de Netafim. Cette entreprise, propriété de 3 kibboutz et d'un fonds d'investissement américain, s'est spécialisée dans l'irrigation goutte à goutte ; elle a réalisée un chiffre d'affaires d'un milliard de dollars l'année dernière.

Elle dispose d'usines en Inde, aux Emirats, en Turquie, en Afrique du Sud et au Maroc, notamment.

La technologie du goutte à goutte permet d'irriguer uniquement la plante, mais pas le sol permettant d'ainsi d'économiser près de 60% d'eau. Ce système est d'ores et déjà utilisé avec d'évidents résultats, en qualité et productivité, par plusieurs pays africains dont le Mali, le Niger et le Burkina.

Netafim ne s'adresse pas uniquement aux larges exploitations, mais aussi à l'agriculture familiale avec des équipements simples, peu onéreux et avec la garantie d'une formation et d'un suivi constant.

Le chef du gouvernement a suivi avec un intérêt évident les explications de la société. Une technologie qui pourrait être utilisée au Togo au moment ou le pays travaille à un plan de relance du secteur agricole.

La journée s'est achevée par un dîner de travail rassemblant l'ensemble des membres de la délégation togolaise et les dirigeants économiques israéliens dont Oren Shachor, le président de la Fédération des Chambres de commerce d'Israël et Dan Catarivas, directeur des relations internationales du Patronat (FIEO).

Les deux responsables ont manifesté le désir de développer les liens avec la CCIT et le Patronat togolais. Un accord pourrait être signé avant le départ d'Israël vendredi.

Le Premier ministre rencontrera mardi à Jérusalem son homologue, Benyamin Netanyahou, et inaugurera le Salon international agricole « Agritech 2009 » qui se tient à Tel-Aviv.

Sont présents en Israël avec Gilbert Houngbo, le ministre du Commerce, Guy Lorenzo, son collègue de l'Agriculture, Kossi Messan Ewovor, le directeur de Cabinet du Premier ministre, Simfeitcheou Pré, le président de la Chambre de commerce et d'industrie du Togo, Jonathan Fiawoo, le secrétaire général du Patronat, Mocktar Sow ou encore Atsouvi Yawo Sikpa, le directeur général adjoint de la Zone franche (Sazof).

En photo : (de gauche à droite) : Oren Shachor, Gilbert Houngbo et Dan Catarivas

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Le Togo se mobilise en faveur des sinistrés

Cédéao

Faure Gnassingbé a effectué jeudi une visite de quelques heures en Sierra-Leone pour évaluer l’ampleur des dégâts.

PPAAO : nouvel appui de la Banque mondiale

Coopération

La Banque mondiale a accordé un financement additionnel pour l'amélioration de la productivité agricole au Togo.

L'heure est à la clarification

Social

Les employeurs rechignent à offrir à leur personnel une protection sociale digne de ce nom. Pourtant les textes sont précis.

Fraude avérée selon la FTF

Sport

En mai dernier, un match de D1 opposant Gbikinti de Bassar et Maranatha s’était soldé sur un score de 11 à 0 !