Sassou se fâche !

29/10/2008
Sassou se fâche !

Le président congolais Denis Sassou Nguesso, s'exprimant "au nom de tous les chefs d'Etat africains", a estimé mercredi à Brazzaville "inacceptable que l'Afrique soit mise à l'écart" de la réunion du G20 à Washington sur la refonte du système financier international. "Il est inconcevable et inacceptable que l'Afrique, protagoniste de la vie internationale aux côtés de l'Amérique, de l'Europe et de l'Asie, soit mise à l'écart du débat décisif sur la refondation du système de Bretton Woods", a affirmé le chef d'Etat congolais dans son discours au 6e Forum mondial du développement durable (FMDD) à propos du sommet des pays du G20 qui se tiendra à Washington le 15 novembre.

"Nous demandons que soit revu le format de la réunion historique du 15 novembre prochain à Washington afin que l'Afrique, à travers l'Union africaine, y trouve sa place", a-t-il déclaré.M. Sassou Nguesso a estimé que l'invitation faite à l'Afrique du Sud n'était pas suffisante: "Il est entendu et compris que l'Afrique du Sud y est conviée, non pas au nom de l'Afrique, mais en tant que pays émergent"

"Ce qui se joue aujourd'hui, c'est l'avenir du monde, l'Afrique ne peut être tenue à la marge puisqu'elle est justement l'avenir du monde", a encore estimé le président congolais.

Huit chefs d'Etat se sont rendus mercredi à Brazzaville. Il s'agit d'Omar Bongo Ondimba (Gabon), Blaise Compaoré (Burkina Faso), Faure Gnassingbé (Togo), Fradique de Menezes (Sao Tomé et Principe), Laurent Gbagbo (Côte d'Ivoire), François Bozizé (Centrafrique), Thomas Boni Yayi (Bénin) et Pierre Nkurunziza (Burundi).

Fondé en 2003 par la revue Passages dirigé par le Français Emile Malet, le FMDD a eu cette année pour thème "Afrique, environnement, mondialisation".

Le sommet de Washington, voulu par le président français Nicolas Sarkozy et organisé dans l'urgence par l'administration Bush, doit réunir les 14 et 15 novembre les chefs d'Etat et de gouvernement du G20, qui rassemble les principaux pays industrialisés et les grands pays émergents.

Il sera précédé le 8 et 9 novembre d'une réunion des grands argentiers du G20 à Sao Paulo au Brésil.

Les membres du G20 planchent sur trois grands thèmes: élargir le champ de la régulation, améliorer les réglementations existantes et améliorer la coordination, avec pour grands principes généraux une meilleure transparence et plus de responsabilité de la part des acteurs financiers, selon un autre diplomate européen.

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Subventions US aux ONG togolaises

Santé

Le Fonds des ambassadeurs pour l’Afrique de l’Ouest (WAAF) est un dispositif initié par les Etats-Unis, via USAid, destiné à améliorer la santé de la population.

Le vivre ensemble passe par les cultures

Diaspora

lLa Semaine de l’intégration africaine se poursuit à Lomé. Mercredi, les participants ont pu assister à animations culturelles.

Erreurs de jeunesse

Social

Kondé Sangbana, le président du Conseil national du dialogue social (CNDS), a rappelé mercredi le rôle primordial de l’institution qu’il dirige pour régler les conflits.

Fonctionnement de la justice perturbé

Justice

Le fonctionnement de la justice est perturbé depuis le début de la semaine par une grève des greffiers qui réclament une amélioration de leur condition de vie et de travail.