Satisfecit de la France après la décision de la Cour constitutionnelle

04/02/2010
Satisfecit de la France après la décision de la Cour constitutionnelle

La France a exprimé mercredi son attachement aux "normes constitutionnelles" et au "pluralisme" au Togo, au lendemain de l'invalidation de la candidature du Franco-Togolais Kofi Yamgnane à la prochaine élection présidentielle.
"La Cour constitutionnelle a rendu publique hier la liste des candidats pour la prochaine élection présidentielle au Togo, et la candidature de Kofi Yamgnane n’a effectivement pas été retenue", a déclaré le porte-parole du ministère des Affaires étrangères, Bernard Valero.
"Nous sommes attachés au respect des normes constitutionnelles et à la consolidation de la démocratie et du pluralisme au Togo, dans la perspective des élections présidentielles de 2010", a-t-il ajouté, lors d'un point de presse.
La Cour constitutionnelle a basé son rejet de la candidature sur deux éléments dont le plus important est que M. Yamgnane n’a pas de résidence effective de 12 mois au moins au Togo ; c’est l’une des conditions d’éligibilité à l’élection présidentielle
Le second porte sur sa date de naissance.
La Cour a relevé que les documents français de Kofi Yamgnane indiquent le 11 octobre 1945 comme date de naissance, alors que ceux provenant du Togo font mention du 31 décembre 1945.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Mauvaise chute

Sport

Les Eperviers du Togo chutent lourdement au dernier classement FIFA publié jeudi. Cinq points de moins.

Un festival qui a de la tenue

Culture

Le FIMO228, le Festival international de la mode au Togo, aura lieu du 20 au 25 février à Lomé, a indiqué mercredi son concepteur Jacques Logoh.

La rougeole est encore très présente au Togo

Santé

Une nouvelle campagne de vaccination contre la rougeole, destinée aux enfants de 6 mois à 14 ans, se déroulera du 12 au 18 février au plan national.

Valoriser les oeuvres des créateurs togolais

Culture

L’ambassadeur du Togo à Paris, Calixte Batossie Madjoulba, a réuni mardi soir plusieurs centaines d’invités pour le vernissage de l’exposition ‘Art’borescence’.