Soldats de la paix

06/08/2010
Soldats de la paix

Le Togo est présent sur de nombreux théâtres d’opération. En Côte d’Ivoire, au Tchad ou en Haïti, les soldats togolais, membres de forces de maintien de la paix de l’Onu ou de l’Union africaine sont saluées pour leur professionnalisme dans la gestion de crise.
Le colonel Lemou Tchalo (photo), est chef du bureau chargé des opérations extérieures et des relations internationales à l'Etat major général des Forces armées togolaises (FAT) Lomé.
Il se félicite du haut niveau de qualité des soldats togolais.

Republicoftogo.com: Quelles sont les missions de maintien de la paix auxquelles participent les troupes togolaises ?
Lemou Tchalo: Les FAT sont aujourd’hui présentes au sein de la mission des Nations Unies pour la Centrafrique et le Tchad (Minurcat). Un contingent de 250 hommes se trouve à Birao en Centrafrique ; 200 autres étaient basés à Abéché au Tchad ainsi que certains de nos observateurs militaires, mais l’ONU, sur demande de l'Etat tchadien, a décidé du rapatriement de cette mission.
Actuellement, 80 de nos hommes sont déployés à N'Djamena, 5 autres sont à Abéché et 21 ont rejoint le contingent de Birao.
Nous avons au total un effectif de 356 hommes en plus des officiers d'Etat major que nous déployons au Tchad et en Centrafrique, mais toutes ces troupes devront avoir quitté la région au plus tard fin 2010.
Le Togo est également en Côte d'Ivoire dans le cadre de l'ONUCI. 309 soldats sont déployés à Abidjan.
Les FAT ont aussi des observateurs militaires au Libéria et au Darfour.
Enfin, la présence togolaise est visible en Haïti avec des gendarmes et des policiers.
Republicofotogo.com: Plusieurs scandales ont éclaboussé l’Onu dont certains soldats sont accusés d’abus sexuels ou de vandalisme. Avez-vous eu écho de pareils faits concernant les soldats togolais ?
Lemou Tchalo: Le Togo a été l'un des premiers pays à s'engager dans des opérations de maintien de la paix dans des pays en difficulté.
Nous avons déployé plus de 15 contingents en Côte d'Ivoire et 3 au Tchad et en Centrafrique.
Nous sommes satisfaits du comportement exemplaire de nos troupes dans ce genre de missions.
Les togolais sont suffisamment expérimentés.
Le chef de l'Etat, a tout mis en oeuvre pour ouvrir un centre de formation pour ce type opérations. Il se trouve à Adidogomé et bénéficie de l'appui des Etats Unis.
Republicoftogo.com: Qui paye pour ces missions ? Le Togo ou les Nations Unies ?
Lemou Tchalou: La formation est entièrement à la charge du Togo, de même que la fourniture des équipements. En revanche les salaires des soldats sont payés par l’ONU.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Les Togolais veulent encore plus de débit

Tech & Web

L’édition 2016 du Forum national sur la Gouvernance de l’Internet (FGI) au Togo se déroule depuis mercredi à Lomé.

L’urgence n’attend pas

Développement

22 localités vont bénéficier d'équipements publics grâce au financement assuré par le Programme d’urgence de développement communautaire.

L'Allemagne appuie le système de santé

Santé

L'Allemagne va aider le Togo à améliorer sa stratégie de planification familiale et de promotion des droits sexuels et reproductifs.

Méningite : il n’y a pas de fatalité

Santé

La 13e  réunion annuelle sur la surveillance, la préparation et la réponse aux épidémies de méningite en Afrique s’est ouverte lundi à Lomé.