Soutenir un pays « orphelin de l'aide »

19/09/2008
Soutenir un pays « orphelin de l'aide »

La conférence des partenaires au développement du Togo s'achève vendredi après-midi à Bruxelles. Un communiqué final donnera des indications précieuses sur le degré de mobilisation de la communauté des bailleurs de fonds.

D'ores et déjà, les pays et institutions présents aux réunions se sont déclarés impressionnés par la détermination des responsables togolais à vouloir poursuivre les réformes de fonds pour relancer une économie mise à mal par près de 15 ans de sanctions.Le Togo peut compter sur le soutien actif de l'Union européenne et sur celui de la France dont le représentant a souligné jeudi « l'importance d'un réengagement massif, rapide et coordonné de la communauté internationale dans un pays orphelin de l'aide ».

Reste maintenant à mobiliser les autres partenaires internationaux pour un soutien concret et rapide car, selon un participant à la conférence, « le Togo a besoin d'argent très rapidement pour soulager les difficultés de la population ».

Dans l'après-midi, le Premier ministre togolais devrait s'entretenir avec Didier Reynders, le vice-Premier ministre belge chargé de l'Economie et des Finances et avec Charles Michel, le ministre de la Coopération.

En photo : Didier Reynders, le vice-Premier ministre belge chargé de l'Economie et des Finances

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Innover pour une santé de meilleure qualité

Santé

Le président Faure Gnassingbé s’est rendu jeudi au CHR d’Atakpamé (région des Plateaux) qui expérimente depuis plusieurs mois un processus de gestion externe.  

Les priorités de la BM pour 2018

Développement

Joëlle Dehasse, la représentante de la Banque mondiale à Lomé, a indiqué les priorités de son institution pour l’année prochaine. 

Cina Lawson s'intéresse à la green tech

Environnement

Cina Lawson a assisté lundi à Paris au  ‘Tech for Planet’ organisé en marge du One Planet Summit.

Fermeture pour travaux

Sport

Offert par la Chine il y a 17 ans, le stade de Kégué à Lomé – le plus grand du Togo – sera entièrement réhabilité par le même pays.