Stratégie pour le Golfe de Guinée

28/08/2013
Stratégie pour le Golfe de Guinée

L'Union Européenne (UE) a déclaré mercredi son intention de déployer plus d'efforts pour lutter contre la piraterie dans le Golfe de Guinée, une des zones maritimes du monde où les attaques sont les plus fréquentes. Un fléau auquel est confronté le Togo.

L'UE développe une stratégie dans le Golfe de Guinée, a déclaré mercredi le vice-amiral Jurgen Ehle, à la tête d'une mission militaire européenne en Afrique de l'Ouest, ajoutant que les dirigreants aimeraient finaliser leur plan d'ici fin octobre.

L'envoi de navires de guerre, une des mesures qui avait permis de faire baisser le nombre des attaques au large de l'Afrique de l'Est, ne fait cependant pas parmi du plan, a précisé M. Ehle. 

Selon M. Ehle, qui s'est exprimé lors d'une conférence sur la sécurité maritime, la mission de l'UE se focalisera sur la coordination des armées de la région et sur la formation.

Le point central de cette stratégie (...) est moins d'envoyer des navires, a déclaré l'officier allemand, que de donner des conseils militaires et de mettre en place des programmes civils de lutte contre la pauvreté, notamment, pour mettre fin à la violence dans cette région.

Le nombre d'attaques dans le Golfe de Guinée, qui comprend le Nigeria, le Bénin et le Togo, est passé de 39 en 2010 à 62 en 2012, a comptabilisé le centre de réflexion britannique Chatham House.

Et selon un récent rapport du Bureau maritime international (BMI), il y a eu plus d'attaques de navires dans le golfe de Guinée qu'au large des côtes somaliennes l'an dernier.

La plupart des actes de piraterie dans le Golfe de Guinée visent les pétroliers et leur précieuse marchandise, revendue au marché noir.

L'UE cherche aussi à combattre le trafic de drogue dans les ports ouest-africains.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Le Togo se mobilise en faveur des sinistrés

Cédéao

Faure Gnassingbé a effectué jeudi une visite de quelques heures en Sierra-Leone pour évaluer l’ampleur des dégâts.

PPAAO : nouvel appui de la Banque mondiale

Coopération

La Banque mondiale a accordé un financement additionnel pour l'amélioration de la productivité agricole au Togo.

L'heure est à la clarification

Social

Les employeurs rechignent à offrir à leur personnel une protection sociale digne de ce nom. Pourtant les textes sont précis.

Fraude avérée selon la FTF

Sport

En mai dernier, un match de D1 opposant Gbikinti de Bassar et Maranatha s’était soldé sur un score de 11 à 0 !