Stupeur à Lomé

24/06/2016
Stupeur à Lomé

Menace d'une réaction en chaîne

Les responsables politiques économiques réunis actuellement à Lomé à l’occasion du comité d'orientation stratégique (COS) entre l'Union européenne et l'Afrique de l'Ouest ont pris acte du résultat du référendum en Grande Bretagne.

 A 52% les Britanniques ont choisi de quitter l’Union européenne.

 ‘A ce stade, nous ne pouvons pas complètement anticiper les conséquences, mais il ne fait aucun doute qu'elles seront négatives pour tout le monde’, a estimé un fonctionnaire européen sous couvert d’anonymat.

 Côté Cédéao et UEMOA, dont les liens avec l’UE sont étroits, on espère que ce divorce n’aura pas de conséquences sur l’aide au développement. Londres n’est certes pas un gros contributeur, mais il faudra trouver de l’argent ailleurs.

 ‘Une Union européenne forte peut contribuer à renforcer la croissance en Afrique, a souligné un diplomate ce matin à Lomé, mais le signe envoyé par les Britanniques risque de créer une réaction en chaîne qui n’est pas bonne pour l’avenir de la coopération avec l’Afrique’.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Les Eperviers changent d’équipementier

Sport

La Fédération togolaise de football (FTF) a signé jeudi un accord avec l’équipementier allemand Puma. Seulement pour une durée limitée.

La Cour constitutionnelle n'est pas une juridiction comme les autres

Justice

La Cour constitutionnelle croule littéralement sous les requêtes de saisie pour un oui ou pour un non. L'heure est à la clarification.

Une politique qui coule de source

Développement

Une eau de bonne qualité est essentielle au développement économique et humain. Les autorités s'emploient à la fournir. Le taux de couverture est en hausse.

La Banque mondiale met le paquet

Développement

La Banque Mondiale (BM) vient d’approuver de nouveaux financements en faveur du Togo. Et pas des moindres puisqu’il s’agit de 44 millions de dollars.