Stupeur à Lomé

24/06/2016
Stupeur à Lomé

Menace d'une réaction en chaîne

Les responsables politiques économiques réunis actuellement à Lomé à l’occasion du comité d'orientation stratégique (COS) entre l'Union européenne et l'Afrique de l'Ouest ont pris acte du résultat du référendum en Grande Bretagne.

 A 52% les Britanniques ont choisi de quitter l’Union européenne.

 ‘A ce stade, nous ne pouvons pas complètement anticiper les conséquences, mais il ne fait aucun doute qu'elles seront négatives pour tout le monde’, a estimé un fonctionnaire européen sous couvert d’anonymat.

 Côté Cédéao et UEMOA, dont les liens avec l’UE sont étroits, on espère que ce divorce n’aura pas de conséquences sur l’aide au développement. Londres n’est certes pas un gros contributeur, mais il faudra trouver de l’argent ailleurs.

 ‘Une Union européenne forte peut contribuer à renforcer la croissance en Afrique, a souligné un diplomate ce matin à Lomé, mais le signe envoyé par les Britanniques risque de créer une réaction en chaîne qui n’est pas bonne pour l’avenir de la coopération avec l’Afrique’.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

L’Etat n’a pas les moyens de répondre à toutes les doléances

Social

Le malaise au sein du ministère de la Fonction publique est réel et des problèmes se posent concernant les conditions de travail.

Forêts : le Togo opte pour la convergence

Environnement

Le Togo adhère pleinement au plan de convergence pour la gestion et l’utilisation durables des écosystèmes forestières dans l'espace Cédéao.

Accompagner la décentralisation

Coopération

L’Union européenne et l’Allemagne vont financer pour 19 millions d’euros un programme de décentralisation et de gouvernance locale.

Talents maison

Culture

Le groupe Toofan et l’artiste Almok sont nominés pour l'Afrimma, une compétition qui récompense les meilleurs artistes d’Afrique.