Suspens intenable à l'Unesco

11/10/2017
Suspens intenable à l'Unesco

Hamad Bin Abdulaziz al-Kawari

L’ex-ministre de la Culture du Qatar, Hamad Bin Abdulaziz al-Kawari, est arrivé en tête au second tour du scrutin à bulletin secret pour l’élection du prochain directeur de l’Unesco qui s’est déroulé mardi soir.

Il obtient 19 voix, contre 13 pour Audrey Azoulay (France) et 12 pour l’Égyptienne Moushira Khattab qui était pourtant favorite.

Ambassadeur du Qatar à l’Unesco de 1974 à 1984, le candidat qatari est en campagne depuis deux ans et demi. Il a visité tous les pays électeurs, dont le Togo où il avait rencontré le Premier ministre, et dispose de moyens très larges mis à sa disposition par son pays. 

Sa victoire est néanmoins encore loin d’être acquise. La question est de savoir si le Qatari a fait le plein des voix. 

Il est difficile d'imaginer, dans les tours à venir, un processus de report de voix entre les concurrents égyptien et qatari, compte tenu de leurs relations, sur le plan politique, qui sont loin d’être harmonieuses. 

Cependant, Doha et Le Caire ont pu respectivement s'assurer des votes asiatiques et latino-américains, et des voix africaines. Seuls ces deux candidats semblent avoir une chance d'évincer la candidate française, Audrey Azoulay, qui dispose notamment d'un vaste réseau de soutien au Maghreb.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Du bon usage du SIG

Développement

Faute de collaboration entre les différents acteurs, le système d’information géographique (SIG) du Togo n'est pas performant.

ACP-UE : vers des partenariats régionaux

Coopération

Les pays ACP et l’Union européenne devraient débuter dans le courant du mois de septembre les négociations en vue de parvenir à un nouvel accord d’ici 2020.

Ethnique et chic

Culture

Le 10 août prochain, le designer Latif Kérim Dikéni présentera sa nouvelle collection hommes au cours d’une soirée organisée dans un grand hôtel de Lomé.

'Dynamique exceptionnelle vers l’émergence'

Développement

A New York depuis le début de la semaine, le Premier ministre s'est entretenu avec un certain nombre de responsables des Nations Unies