« Sympathie » au peuple chinois

18/05/2008
« Sympathie » au peuple chinois

Le président du Togo, Faure Gnassingbé s'est dit profondément attristé par le séisme qui a frappé la Chine et a exprimé, dans un message adressé à son homologue chinois Hu Jintao, sa "pleine solidarité" et sa sympathie au peuple chinois. "Je tiens à vous exprimer, à vous même et aux familles des victimes mes condoléances les plus sincères et vous prier de faire part aux blessés mes voeux de prompte rétablissement", dit le message.

"Je voudrais également exprimer au nom de mes concitoyens et en mon nom personnel, ma pleine solidarité et ma sympathie au peuple chinois, dans ces circonstances particulièrement dramatiques", indique le message.De son côté, le Parti communiste chinois (PCC) a adressé un communiqué au Rassemblement du peuple Togolais (RPT, au pouvoir), dont republicoftogo.com a eu copie. Communiqué qui fait le point de la situation quelques jours après le séisme.

Voici la note d'information adressée par le PCC au RPT

Un séisme de 7,8 degré sur l'échelle ouverte de Richter a secoué à 14h 28 le 12 mai dans le district de Wenchuan, à quelque 100 km au nord-ouest de Chengdu, chef-lieu de la province du Sichuan (située à 31,0 degrés de latitude nord et à 103,4 degrés de longitude est). Des tremblements de terre ont été également ressentis dans les 16 provinces ou régions chinoises, à savoir Sichuan, Ningxia, Gansu, Qinghai, Shanxi, Shan xi, Shandong, Henan, Hubei, Hunan, Chongqing, Jiangsu, Beijing, Guizhou, Tibet, etc.

Suite au tremblement de terre, le président chinois Hu Jintao a ordonné lundi que tous les efforts soient déployés pour sauver les victimes du séisme.Le Premier ministre Wen Jiabao est parti à temps vers le lieu du séime pour diriger les opérations de secours. Au niveau du Conseil des Affaires d'Etat, a été instauré un commandement général de la lutte contre le séisme et du secours aux sinistrés, dirigé par le PM lui-meme. Au sein du commandement général, a été formé 8 groupes de travail regroupant les responsables des ministères intéressés, de l'arméé, et la Police Armée, des organisations locales du PCC, des gouvernements locaux, couvrant les domaines de secours, des prévions, des soins médicaux et sanitaires, des soins de la vie quotidienne des sinistrés, du rétablissement des infrastructures, de l'ordre public, et de la communication.

Le fort séisme a détruit des routes, des résaux de télécommunications et d'électricité.   Selon les premiers statistiques du Ministéres des affaires civiles,il y a eu malheureusement au moins 14500 morts dans 8 provinces sinistrées 20 millions de chinois sinistrés et 500000 maisons détruites.

Jusqu'ici, plus de 100000 soldats et agents de police sont arrivés à la région sinistrée et se mettent au secours et à l'assitance des habitants locaux. il y a encore 34000 soldats qui sont à bord des trains et des avions qui les transportent d'urgence vers les régions sinistrées. Des experts de secours, des médecins venant de Beijing sont aussi sur place du séisme. Des lots de matériel en grande quantités de secours sont envoyés aux provinces sinistrée.

Des routes importantes qui relient ces régions au reste du pays sont en train d'être rétablies, ainsi que l'accès aux télécommunications, à l'électricité.

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Réunion du Conseil de médiation et de sécurité à Abuja

Cédéao

Léné Dimban, l’ambassadeur du Togo auprès de la Cedeao a présidé mercredi à Abuja (Nigeria) la 28e réunion du Conseil de médiation et de sécurité.

Arnaques à la petite semaine

Faits divers

Pour fidéliser leurs abonnés, les opérateurs de téléphonie mobile (Moov et Togo Cellulaire) multiplient les opérations commerciales et autres jeux-concours. 

Les Togolais Drépano-solidaires

Santé

La drépanocytose est un vrai problème de santé publique. Près de 250.000 Togolais en sont victimes.

Protéger la culture immatérielle

Culture

Les traditions orales, les arts du spectacle, les pratiques sociales, les rituels ou l'artisanat doivent être protégés. C'est la mission de l'Unesco.