Syrie : la résolution enfin adoptée

28/09/2013
Syrie : la résolution enfin adoptée

Le Conseil de sécurité de l'ONU, dont le Togo est membre, a adopté vendredi un texte encadrant la destruction de l'arsenal chimique syrien du régime du président Bachar al-Assad. Il s'agit de la première véritable percée diplomatique depuis le début, en mars 2011, du conflit syrien, qui a fait 100'000 morts.

"Ce soir, la communauté internationale a rempli sa mission", a commenté le secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon, à l'issue du vote de ce texte à l'unanimité. "C'est le premier signe d'espoir en Syrie depuis longtemps", a-t-il ajouté. Il a annoncé la tenue mi-novembre d'une conférence de paix sur la Syrie à Genève.

Cette résolution fait suite à l'accord conclu à Genève mi-septembre afin d'éviter une intervention militaire en Syrie, menace brandie par Washington en réponse à une attaque à l'arme chimique le 21 août.

La résolution de l'ONU prévoit la possibilité pour le Conseil de sécurité de prononcer des sanctions si le plan de désarmement n'est pas respecté. Cependant, il ne s'agit pas de sanctions automatiques. En cas de violation des engagements, il faudrait une deuxième résolution, ce qui laisse à Moscou, allié de Damas, une possibilité de blocage.

M. Ban a par ailleurs annoncé que la communauté internationale s'était fixée comme objectif d'organiser une conférence de paix sur la Syrie dite de "Genève 2" "mi-novembre".

Des contacts vont être pris en octobre pour préparer la conférence et le médiateur de l'ONU en Syrie, Lakhdar Brahimi, fera le point des préparatifs fin octobre, a-t-on précisé de sources diplomatiques.

"Genève 2" doit en principe faire se rencontrer des délégations du pouvoir syrien et de l'opposition pour tenter de former d'un commun accord un gouvernement de transition, en prélude à des élections libres.

La convocation de cette conférence a été reportée à plusieurs reprises en raison de divergences sur ses objectifs et sur les participants.

A New York, le représentant togolais au Conseil de sécurité, Kodjo Menan, a salué l’adoption de la résolution.

Photo : Bashar Ja’afari (G) le représentant syrien à l’ONU et Vitaly I. Churkin, l’ambassadeur russ

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Subventions US aux ONG togolaises

Santé

Le Fonds des ambassadeurs pour l’Afrique de l’Ouest (WAAF) est un dispositif initié par les Etats-Unis, via USAid, destiné à améliorer la santé de la population.

Le vivre ensemble passe par les cultures

Diaspora

lLa Semaine de l’intégration africaine se poursuit à Lomé. Mercredi, les participants ont pu assister à animations culturelles.

Erreurs de jeunesse

Social

Kondé Sangbana, le président du Conseil national du dialogue social (CNDS), a rappelé mercredi le rôle primordial de l’institution qu’il dirige pour régler les conflits.

Fonctionnement de la justice perturbé

Justice

Le fonctionnement de la justice est perturbé depuis le début de la semaine par une grève des greffiers qui réclament une amélioration de leur condition de vie et de travail.