Syrie : tout devrait se décider la semaine prochaine

20/09/2013
Syrie : tout devrait se décider la semaine prochaine

Le secrétaire d'Etat américain John Kerry a exhorté jeudi le Conseil de sécurité de l'ONU, dont le Togo est membre, à adopter la semaine prochaine une éventuelle résolution contraignant la Syrie à respecter un plan de démantèlement de son arsenal chimique. 

Le Conseil de sécurité doit se préparer à agir la semaine prochaine, a déclaré M. Kerry lors d'une intervention surprise au département d'Etat, avant de se rendre dimanche à l'Assemblée générale des Nations unies.

Aux yeux du chef de la diplomatie américaine, il est vital que la communauté internationale s'exprime haut et fort dans les prochains jours à l'ONU.

Il faut, a martelé M. Kerry, parvenir à un texte du Conseil de sécurité qui exprime dans les termes les plus forts possibles l'importance d'une action exécutoire pour que la planète se débarrasse des armes chimiques syriennes.

Les cinq membres permanents du Conseil de sécurité (Etats-Unis, Chine, Russie, France, Royaume-Uni) s'évertuent depuis lundi à trouver un terrain d'entente pour accoucher d'une résolution forte et contraignante contre la Syrie pour que le pays détruise effectivement ses armes chimiques.

Robert Dussey (photo), le nouveau ministre togolais des Affaires étrangères, est attendu à New York en fin de semaine pour assister, à partir de lundi, à l’Assemblée générale de l’Onu et pour participer aux discussions relatives à une résolution sur la Syrie au Conseil de sécurité.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Partage des ressources

Coopération

L’Autorité du bassin du Mono (ABM) tient depuis vendredi à Lomé sa session ministérielle.

En toute amitié

Sport

Les Eperviers se rendront au mois d’octobre en Russie pour rencontrer en match amical l’Iran (5 octobre).

Un moyen efficace de combattre le paludisme

Santé

La campagne de distribution de moustiquaires imprégnées a débuté jeudi à Notsé.

Armes retrouvées à Sokodé

Faits divers

Lors de la manifestation organisée le 19 août par le PNP (opposition) à Sokodé, des armes avaient été volées dans le commissariat avant qu’il ne soit la proie des flammes.