Tension entre Paris et Lomé

08/12/2009
Tension entre Paris et Lomé

Le Togo a décidé d'expulser le premier secrétaire de l'ambassade de France à Lomé, chargé du suivi de la politique intérieure du pays, a annoncé mardi le ministère français des Affaires étrangères, qui a demandé à son tour le départ d'un diplomate togolais.

"Nous confirmons la décision du Togo de demander le départ du premier secrétaire de l'ambassade de France, Eric Bosc", a déclaré le porte-parole du Quai d'Orsay, Bernard Valero. "La France a pris une mesure réciproque et a demandé le départ d'un diplomate de l'ambassade du Togo", a-t-il ajouté.

Le diplomate "n'a pas outrepassé sa mission" et a fait preuve d'un "grand professionnalisme dans ses contacts avec tous les partis légaux", a ajouté le porte-parole.
Bernard Valero était interrogé sur des informations selon lesquelles les autorités togolaises reprocheraient au diplomate des contacts trop suivis avec l'un des candidats à la présidentielle togolaise, Kofi Yamgnane.

Ce dernier dispose de la double-nationalité française et togolaise et, après une carrière politique en France, il a annoncé qu'il briguait la présidence de son pays d'origine.
M. Valero s'est refusé à confirmer que le Togo avait réagi à des contacts avec M. Yamgnane: "il faudrait demander aux autorités togolaises", a-t-il dit, saluant "l'excellent travail" que M. Bosc affectuait au Togo comme auparavant dans son précédent poste en Haïti.
M. Bosc "fait ses valises. Le délai de son départ est dans les prochains jours", a-t-il dit, précisant que le diplomate effectuait sa quatrième année consécutive à Lomé.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Les conditions de la relance

Tourisme

Le gouvernement s’est résolument engagé dans le développement et la promotion du secteur touristique.

Energie solaire photovoltaïque pour 62 localités

Environnement

Un prêt de 6 milliards de la BOAD va permettre au Togo de distribuer l'énergie solaire dans une soixantaine de localités.

L'Europe un peu plus abordable

Tourisme

459.000 Fcfa, c’est le prix d’un billet entre Lomé et Paris (ou l’Europe) en ce moment sur Air France.

Une voiture solaire assemblée au Togo

Environnement

Les industriels n’ont pas attendu la signature par le Togo de l’Accord de Paris pour se lancer dans le secteur des véhicules propres.