Tension entre Paris et Lomé

08/12/2009
Tension entre Paris et Lomé

Le Togo a décidé d'expulser le premier secrétaire de l'ambassade de France à Lomé, chargé du suivi de la politique intérieure du pays, a annoncé mardi le ministère français des Affaires étrangères, qui a demandé à son tour le départ d'un diplomate togolais.

"Nous confirmons la décision du Togo de demander le départ du premier secrétaire de l'ambassade de France, Eric Bosc", a déclaré le porte-parole du Quai d'Orsay, Bernard Valero. "La France a pris une mesure réciproque et a demandé le départ d'un diplomate de l'ambassade du Togo", a-t-il ajouté.

Le diplomate "n'a pas outrepassé sa mission" et a fait preuve d'un "grand professionnalisme dans ses contacts avec tous les partis légaux", a ajouté le porte-parole.
Bernard Valero était interrogé sur des informations selon lesquelles les autorités togolaises reprocheraient au diplomate des contacts trop suivis avec l'un des candidats à la présidentielle togolaise, Kofi Yamgnane.

Ce dernier dispose de la double-nationalité française et togolaise et, après une carrière politique en France, il a annoncé qu'il briguait la présidence de son pays d'origine.
M. Valero s'est refusé à confirmer que le Togo avait réagi à des contacts avec M. Yamgnane: "il faudrait demander aux autorités togolaises", a-t-il dit, saluant "l'excellent travail" que M. Bosc affectuait au Togo comme auparavant dans son précédent poste en Haïti.
M. Bosc "fait ses valises. Le délai de son départ est dans les prochains jours", a-t-il dit, précisant que le diplomate effectuait sa quatrième année consécutive à Lomé.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Guinée Bissau : non aux sanctions !

Cédéao

Les 19 personnalités bissau-guinéennes, récemment sanctionnées par la Cédéao pour non respect de l’Accord de Conakry, constestent cette décision.

La mode dans tous ses états

Culture

Le FIMO 228, Festival international de la mode au Togo, s’est ouvert mardi à l’hôtel Ibis de Lomé.

Faussaires expérimentés sous les verrous

Faits divers

Plusieurs centaines de cartes d’identité, de passeports et de nombreux documents administratifs togolais et étrangers ont été saisis par la police.

Il faut parfois savoir faire des concessions

Justice

Le Collectif des associations contre l’impunité au Togo (CACIT) a salué mardi la grâce présidentielle en faveur de 45 manifestants de l'opposition.