Togo-Japon : dialogue permanent

26/02/2012
Togo-Japon : dialogue permanent

Une délégation togolaise dirigée par le conseiller principal du chef de l'Etat pour les questions diplomatiques, Koffi Esaw (photo), est attendue dimanche au Japon pour la toute première réunion de consultation bilatérale marquant la naissance d'un cadre d'échange permanent entre le Togo et le Japon.

La réunion se déroulera lundi à Tokyo au ministère des Affaires étrangères.

Selon des sources officielles, les discussions porteront sur 4 volets, le renforcement des relations bilatérale, l’actualité au Conseil de sécurité actuellement présidé par le Togo, et la situation politique, économique et sociale et au Togo et dans l'espace UEMOA.

Outre Koffi Esaw, la délégation est composée du secrétaire général du ministère des Affaires Etrangères, des représentants du ministère de la Planification et du Développement ainsi que  de deux personnalités représentant la Présidence et la Primature.

Aklesso Bodjona, le chargé d’Affaires togolais au Japon sera bien sûr présent.

Les officiels togolais rencontreront également des membres de la JICA (Agence japonaise de coopération internationale) et seront reçus par le vice ministre japonais des Affaires étrangères, chargé de l’Afrique.

Le 28 et 29 février, ils auront une série de rencontres avec des entreprises japonaises dont Ecoh Corporation, Marubeni, Hitatchi Construction Machinery, Sumitomo, Dai Nippon construction, et Toa corporation.

Le président Faure Gnassingbé avait effectué une visite au Japon en juin 2011.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Le Togo et l'Egypte ciblent les jeunes

Coopération

Victoire Dogbe-Tomegah, la ministre en charge de la Jeunesse, effectue depuis mardi une visite de travail en Egypte.

Le Togo se mobilise en faveur des sinistrés

Cédéao

Faure Gnassingbé a effectué jeudi une visite de quelques heures en Sierra-Leone pour évaluer l’ampleur des dégâts.

PPAAO : nouvel appui de la Banque mondiale

Coopération

La Banque mondiale a accordé un financement additionnel pour l'amélioration de la productivité agricole au Togo.

L'heure est à la clarification

Social

Les employeurs rechignent à offrir à leur personnel une protection sociale digne de ce nom. Pourtant les textes sont précis.