Tokyo à l’heure togolaise

04/04/2012
Tokyo à l’heure togolaise

Le Mois du Togo au Japon a débuté hier à Tokyo. Cette manifestation culturelle et touristique est organisée par l’ambassade du Togo, en coopération avec la Jica, l’Agence de coopération internationale japonaise. L’objectif est de faire découvrir à une population qui commence à s’intéresser à l’Afrique toutes les facettes du pays, y compris son potentiel économique.

S’adressant mardi aux officiels, le chargé d’Affaires togolais à Tokyo, Steve Aklesso Bodjona, a d’ailleurs mis en avant ces atouts.

« Le Togo offre des possibilités considérables pour le secteur privé de part sa position géographique, l'existence d'une zone franche industrielle, en plus de la zone de libre-échange rattachée au Port de Lomé. Il dispose également d’un potentiel minier important », a-t-il souligné lors de son intervention.

Voici le discours prononcé par Steve Aklesso Bodjona

Je voudrais tout d’abord exprimer, au nom du peuple togolais, ma joie et ma profonde gratitude à la JICA pour avoir accepté de soutenir l’initiative de mon Ambassade d’organiser la toute première édition du mois du Togo au Japon. Ceci témoigne à n’en point douter des excellentes relations qui existent si heureusement entre nos deux pays.

Cet évènement qui se déroule, du 3 au 29 Avril 2012 cadre parfaitement avec la mission assignée à la diplomatie togolaise par les plus hautes autorités du pays, celle de d’œuvrer au rayonnement du Togo au-delà de la sphère nationale.

Il s’agit, par le truchement des différentes activités au programme du présent évènement – Expositions, Conférences-débats, Séminaires, Projections de films et documentaires, Dégustation de mets togolais etc – de vous faire découvrir le Togo dans toute sa diversité, dans toute sa splendeur. 

Le thème retenu – ‘’l’Inoubliable voyage vers le Togo, sourire de l’Afrique’’ –  vise à rapprocher le Togo de vos cœurs malgré les milliers de kilomètres qui séparent Lomé de Tokyo.

Aussi voudrais-je vous inviter, les prochains jours, à venir nombreux vous imprégner des réalités du Togo authentique.

En effet, pays de l’Afrique de l’ouest, le Togo se détermine par une forte diversité culturelle. Avec une population d’un peu plus de 6.000.000 d’habitant, il compte une quarantaine d'ethnies qui se distinguent les unes des autres par leurs traditions ancestrales, leurs histoires, leurs langues, leurs chants et danses, leurs cuisines, leurs habitats et leurs fêtes traditionnelles.

Cette diversité, loin d’être une source de discorde constitue une mine inépuisable de valeurs historiques, touristiques et culturelles qui font dire du Togo qu’il est ‘’l’Afrique en miniature’’ ou mieux, ‘’le sourire de l’Afrique’’.

Ce sourire, il vient du peuple togolais, un peuple courageux, travailleur, à l’hospitalité légendaire, un peuple caractérisé par un esprit de fraternité qui concourt à faciliter l’intégration de tout étranger qui se retrouve dans une ambiance authentiquement africaine.

Mesdames et Messieurs,

En parcourant l’histoire de mon pays, vous ne pourrai qu’admirer la force de caractère qui le distingue et la capacité de son peuple à faire face à toute épreuve.

En effet, jadis qualifié de « petite Suisse de l’Afrique », en vertu des climats de paix et de la prospérité qu’il connaissait, le Togo va, au début des années 90 connaitre une crise socioéconomique sans précédent qui va considérablement contribuer au ralentissement de la croissance.

Pendant une quinzaine d’année, les Togolais vont subir les effets de cette crise sans jamais renoncer. Mieux ils vont se battre et réussir, sous l’impulsion du Président de la République, Son Excellence Monsieur Faure Essozimna GNASSINGBE, à repositionner le Togo à la tribune des pays avec lesquels il faut compter au sein de la communauté internationale.

Aujourd’hui, il n’existe plus aucun obstacle, aucune barrière entre le Togo et l’étranger, entre le Togo et le touriste ou encore l’investisseur désirant y développer ses affaires.

Grace aux multiples réformes initiées par le Chef de l’Etat dans la sphère politique et au plan économique le Togo s’affirme désormais comme un modèle à suivre.

L’atmosphère politique est désormais apaisée ouvrant ainsi la voie à une ère de stabilité très favorable à l’investissement.

La croissance y est soutenue avec un taux qui, selon le Fond Monétaire International à atteint les 3,7% en 2010 contre 3,2% en 2009. Elle était de 4,8% en 2011 et pour l’année en cours, le Gouvernement prévoit une croissance qui tournerait au tour des 5,6%.

Ces efforts du Gouvernement ont permis de booster les énormes potentialités dont dispose le Togo et que je voudrais ici résumer.

Le Togo offre, en effet, des possibilités considérables pour le secteur privé de part sa position géographique, l'existence d'une zone franche industrielle, en plus de la zone de libre-échange rattachée au Port de Lomé. Il dispose également d’un potentiel minier important (phosphate, du calcium et marbre etc).

Pour faciliter l’atteinte des objectifs en matière de promotion du secteur privé, le Président de la République a récemment mis en place un Conseil Présidentiel pour l’Investissement qui réuni un panel d’éminents chefs d'entreprises.

Le but de ce conseil consultatif est d'aider à renforcer les liens entre le public et le secteur privé, et à aider le Gouvernement à mettre en œuvre sa stratégie qui vise à ouvrir le Togo sur le monde et à créer une économie dynamique et moderne.

Diverses mesures sont en train d’être prises pour développer et renforcer considérablement les capacités du Port de Lomé, le seul en eau profonde de toute la côte ouest africaine.

Des études sont également en cours pour développer un port sec à l'intérieur et pour la réhabilitation de l'infrastructure ferroviaire pour le transport de marchandises vers les pays de l’hinterland qui dépendent entièrement du Port de Lomé.

Un guichet unique a été mis en place pour faciliter les formalités administratives et douanières.

La création d'une compagnie aérienne régionale, Asky, s'inscrit également dans l'ambition du pays de devenir une plaque tournante pour l'Afrique occidentale. 

Conscient que le secteur privé ne saurait se développer sans une capacité énergétique forte, le Gouvernement a inauguré, en 2010, une nouvelle centrale énergétique d’une capacité de 100 MW et la politique de réhabilitation des infrastructures routières se poursuit actuellement. 

Mesdames et Messieurs,

Je ne saurai ici épuiser la liste des potentialités économiques et attractions touristiques de mon pays. Je reste toutefois confiant en ce que vous reviendrai souvent et participerai, durant ce mois aux diverses conférences, séminaires et autres activités qui seront animés dans le souci d’échanger de manière plus approfondie, sur les différentes pistes sommairement abordées ce jour.

Vive la coopération Nippo-Togolaise.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Une politique qui coule de source

Développement

Une eau de bonne qualité est essentielle au développement économique et humain. Les autorités s'emploient à la fournir. Le taux de couverture est en hausse.

La Banque mondiale met le paquet

Développement

La Banque Mondiale (BM) vient d’approuver de nouveaux financements en faveur du Togo. Et pas des moindres puisqu’il s’agit de 44 millions de dollars.

Montée en gamme de la médecine togolaise

Santé

L’un des critères retenu par les investisseurs étrangers pour s’implanter au Togo, c'est la qualité des soins.

Les Eperviers en terre égyptienne

Sport

Les Eperviers ont quitté Lomé mercredi, direction l’Egypte. Deux rencontres amicales sont prévues à Alexandrie les 24 et 28 mars prochains.