Tristesse de la France

17/04/2013
Tristesse de la France

Dans un communiqué publié mercredi, le Quai d'Orsay a exprimé sa tristesse après le décès par balles, le 15 avril à Dapaong, au nord du Togo, d’un manifestant âgé de 12 ans, et transmis ses condoléances à la famille de la victime.

« Nous faisons part également de notre inquiétude face aux violences qui ont suivi. La France appelle les manifestants et les forces de l’ordre à l’apaisement et à la retenue et rappelle son attachement au droit de manifestation pacifique », indique le texte.

Anselme Sinandaré Gouyano a été tué lors de manifestations violentes de jeunes élèves dans cette ville du nord. Un mouvement de protestation déclenché en marge de la grève lancée par la Synergie des travailleurs du Togo (STT), un groupement de syndicats de base. Les écoliers sont-ils sortis spontanément dans les rues pour apporter un soutien à leurs professeurs ou ont-ils été encouragés par les grévistes. C’est toute la question.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Subventions US aux ONG togolaises

Santé

Le Fonds des ambassadeurs pour l’Afrique de l’Ouest (WAAF) est un dispositif initié par les Etats-Unis, via USAid, destiné à améliorer la santé de la population.

Le vivre ensemble passe par les cultures

Diaspora

lLa Semaine de l’intégration africaine se poursuit à Lomé. Mercredi, les participants ont pu assister à animations culturelles.

Erreurs de jeunesse

Social

Kondé Sangbana, le président du Conseil national du dialogue social (CNDS), a rappelé mercredi le rôle primordial de l’institution qu’il dirige pour régler les conflits.

Fonctionnement de la justice perturbé

Justice

Le fonctionnement de la justice est perturbé depuis le début de la semaine par une grève des greffiers qui réclament une amélioration de leur condition de vie et de travail.