Turquie, Niger, Afsud : nouveaux représentants

08/10/2012
Turquie, Niger, Afsud : nouveaux représentants

Les ambassadeurs du Niger, d’Afrique du Sud et de Turquie ont présenté lundi leurs lettres de créances au chef de l’Etat.

«Le Togo et le Niger sont des pays amis. Le Niger a une forte colonie au Togo et ma mission est d'apporter non seulement ma touche personnelle pour que cette colonie puisse contribuer au développement du Togo mais œuvrer à la consolidation des relations commerciales vu que les marchandises en direction du Niger transitent par le port de Lomé », a souligné le nouveau représentant du Niger, Hassane Harouna Maïga avec résidence à Lomé ; une première.

Pour sa part, Gladstone Dumisani Gwadiso, le représentant sud-africain a souligné qu’il entendait améliorer les relations de coopération avec Togo sur le plan économique en rendant souple les conditions de voyages.

Enfin, l’ambassadeur de Turquie, Aydin Nurhan, s’est engagé à resserrer les liens diplomatiques et économiques entre les deux pays. Ankara s’est lancé à la conquête de l’Afrique avec l’ouverture d’ambassades, de lignes aériennes régulières et l’organisation de conférences axées sur l’investissement.  

Etaient présents à la cérémonie le chef de la diplomatie togolaise, Elliott Ohin, Koffi Essaw, conseiller principale chargé des questions diplomatiques à la présidence et Victoire Tomégah-Dogbé, la directrice de Cabinet.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

PPAAO : nouvel appui de la Banque mondiale

Coopération

La Banque mondiale a accordé un financement additionnel pour l'amélioration de la productivité agricole au Togo.

L'heure est à la clarification

Social

Les employeurs rechignent à offrir à leur personnel une protection sociale digne de ce nom. Pourtant les textes sont précis.

Fraude avérée selon la FTF

Sport

En mai dernier, un match de D1 opposant Gbikinti de Bassar et Maranatha s’était soldé sur un score de 11 à 0 !

Agriculture : le FIDA en première ligne

Coopération

Le FIDA pourrait jouer un rôle central dans la relance du secteur agricole, estime le secrétaire d’Etat adjoint américain au Trésor.