Umaru Yar'adua s'entretient avec Faure

07/05/2007
Umaru Yar'adua s'entretient avec Faure

La contestation d'élections est un phénomène récurrent en Afrique, a déclaré lundi le président-élu nigérian Umaru Yar'adua, lors d'un déplacement au Togo.

Le gouverneur de l'Etat nigérian de Katsina (nord) a été élu le 21 avril à la présidence pour succéder à Olusegun Obasanjo, à l'issue d'un scrutin contesté par l'opposition et la communauté internationale. Washington, Londres, l'Union européenne ainsi que de nombreuses ONG ont fait état de violences et de fraudes massives."Ce n'est pas la première fois que les élections sont contestées au Nigeria" a plaidé M. Yar'Adua a l'issue d'entretiens avec des responsables togolais à Kara, dans le nord du Togo.

"Et cette contestation, a-t-il poursuivi, n'est pas propre à notre pays. C'est partout en Afrique".

Le président-élu, qui doit prendre ses fonctions le 29 mai, a réitéré son souhait de former un gouvernement d'union nationale. "Je tends la main à tout le monde, y compris l'opposition pour qu'on puisse travailler ensemble," a-t-il déclaré.

"Je souhaiterais qu'on se réconcilie dans l'intérêt supérieur de la nation," a ajouté M. Yar'adua, avant d'appeler la communauté internationale à "aider le gouvernement et l'opposition à parfaire le processus électoral au Nigeria".

De Kara, M. Yar'Adua s'est rendu à Pya, village natal de l'ancien président Gnassingbé Eyadéma décédé en février 2005, pour des entretiens avec le président Faure Gnassingbé.

Le Togo, tout comme le Bénin où M. Yar'adua a fait une courte escale lundi, dépend énormément de son grand voisin nigérian en matière d'approvisionnement en ressources énergétiques, à savoir l'électricité et les produits pétroliers.

M. Yar'adua doit se rendre d'ici jeudi, au Niger, au Sénégal, en Afrique du sud, en Algérie et en Libye.

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Une politique qui coule de source

Développement

Une eau de bonne qualité est essentielle au développement économique et humain. Les autorités s'emploient à la fournir. Le taux de couverture est en hausse.

La Banque mondiale met le paquet

Développement

La Banque Mondiale (BM) vient d’approuver de nouveaux financements en faveur du Togo. Et pas des moindres puisqu’il s’agit de 44 millions de dollars.

Montée en gamme de la médecine togolaise

Santé

L’un des critères retenu par les investisseurs étrangers pour s’implanter au Togo, c'est la qualité des soins.

Les Eperviers en terre égyptienne

Sport

Les Eperviers ont quitté Lomé mercredi, direction l’Egypte. Deux rencontres amicales sont prévues à Alexandrie les 24 et 28 mars prochains.