Un Togolais à Pristina

12/03/2015
Un Togolais à Pristina

Pristina, la capitale du Kosovo

Le Kosovo a obtenu du Togo sa reconnaissance officielle en 2014 au terme de longues négociations.

108 pays reconnaissent à ce jour l’indépendance de ce pays composé à majorité d’Albanais qui entretient des relations compliquées avec son voisin serbe. La moitié des pays de la planète considère encore le Kosovo comme une province de la Serbie.

En Afrique, une trentaine de pays ont reconnu le Kosovo dont la Côte d’Ivoire, le Ghana, le Burkina Faso, le Sénégal ou encore le Tchad.

Le Kosovo bénéficie comme ses voisins des Balkans occidentaux d’une perspective européenne dans le cadre du Processus de stabilisation et d’association. Il se trouve toutefois pénalisé par la non-reconnaissance de son indépendance par cinq Etats membres (Espagne, Roumanie, Slovaquie, Grèce, Chypre). 

Le président Faure Gnassingbé s’est fondé sur plusieurs éléments pour justifier une reconnaissance de l’ancienne province Serbe.

D’abord, la décision de la Cour internationale de justice, ensuite l’accord de normalisation entre Pristina et Belgrade conclu en 2013. Mais pour le chef de l’Etat togolais, d’autres facteurs sont rentrés en ligne de compte comme les idéaux de paix, les principes de coopération et le droit des peuples à disposer de leur destin. Autant de valeurs universelles que partage le Togo.

Kwami Christophe Dikenou s’entretient avec Atifete Jahjaga, la présidente du Kosovo

Message délivré par le chef de la diplomatie togolaise, Robert Dussey, en juillet dernier lors d’une visite officielle à Pristina.

La reconnaissance est aujourd’hui pleine et entière avec l’accréditation d’un nouvel ambassadeur du Togo.

Kwami Christophe Dikenou a présenté en début de semaine ses lettres de créances à la présidente du Kosovo, Atifete Jahjaga.

M. Dikenou gèrera les relations bilatérales depuis Berlin où il est ambassadeur.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Les raisons de la mort violente d'une Togolaise à Washington

Faits divers

Le meurtrier présumé de Waliyatou Amadou, une jeune togolaise de 23 ans poignardée à mort à Washington, est sous les verrous.

Les Eperviers sont motivés à bloc

Sport

Les Eperviers ont quitté Lomé vendredi matin pour Libreville Ils affronteront le 16 janvier la Côte d’Ivoire dans le cadre de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN).

Quatre malfaiteurs abattus par la police

Faits divers

Le groupe d’intervention rapide de la police a neutralisé jeudi un groupe de de braqueurs munis de fusils d’assaut de type AK47.

Démarche transparente

Sport

Pour connaître en direct la somme récoltée en faveur des Eperviers, le comité de mobilisation vient de lancer un site.