Un déjeuner pour refaire le monde

22/02/2012
Un déjeuner pour refaire le monde

Syrie, Iran, Afghanistan, Guinée Bissau, tels ont été les dossiers évoqués mardi lors d’un déjeuner offert par le président Faure Gnassingbé aux 15 ambassadeurs dont les pays sont membres du Conseil de sécurité.

Près de deux heures d’échanges dans un club privé de Manhattan sur les grandes questions internationales ; un déjeuner auquel participait le secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-Moon.

L’occasion d’aborder les sujets brûlants qui font quotidiennement la Une de la presse internationale. Le président du Togo a invité le Conseil de sécurité et la communauté internationale à chercher des solutions de compromis pour préserver la paix et la sécurité et éviter des souffrances supplémentaires aux populations.

En photo : Faure Gnassingbé lors de son intervention mardi au River Club

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Esprit de compromis

Cédéao

La Cédéao a invité les responsables politiques togolais à s'engager très rapidement dans un processus de dialogue.

Solution en vue à Bissau ?

Cédéao

Le président de la Cédéao, Faure Gnassingbé, a rencontré vendredi à Abuja son homologue de Guinée Bissau.

Innover pour une santé de meilleure qualité

Santé

Le président Faure Gnassingbé s’est rendu jeudi au CHR d’Atakpamé (région des Plateaux) qui expérimente depuis plusieurs mois un processus de gestion externe.  

Les priorités de la BM pour 2018

Développement

Joëlle Dehasse, la représentante de la Banque mondiale à Lomé, a indiqué les priorités de son institution pour l’année prochaine.