Un déjeuner pour refaire le monde

22/02/2012
Un déjeuner pour refaire le monde

Syrie, Iran, Afghanistan, Guinée Bissau, tels ont été les dossiers évoqués mardi lors d’un déjeuner offert par le président Faure Gnassingbé aux 15 ambassadeurs dont les pays sont membres du Conseil de sécurité.

Près de deux heures d’échanges dans un club privé de Manhattan sur les grandes questions internationales ; un déjeuner auquel participait le secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-Moon.

L’occasion d’aborder les sujets brûlants qui font quotidiennement la Une de la presse internationale. Le président du Togo a invité le Conseil de sécurité et la communauté internationale à chercher des solutions de compromis pour préserver la paix et la sécurité et éviter des souffrances supplémentaires aux populations.

En photo : Faure Gnassingbé lors de son intervention mardi au River Club

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Mutualiser le renseignement

Coopération

Les ministres de la Sécurité du Conseil de l’Entente ont validé ce weekend à Lomé le mécanisme ‘Entente Renseignements’.

Pas suffisant pour être qualifié

Sport

Malgré sa victoire dimanche à Lomé face au Gabon (2-1), le Togo dit adieu au second tour des éliminatoires de la coupe d’Afrique des Nations des moins de 20 ans.

L'ambassadeur américain n'hésite pas à donner de sa personne

Environnement

L’ambassadeur du Togo à Lomé, David Gilmour, est un homme de terrain. Il l’a prouvé samedi en participant à l’opération ‘plage propre’.

L'UL n'est pas Harvard, mais ...

Tech & Web

En 2004, Mark Zuckerberg étudiant à Harvard, crée The Facebook, un réseau social inter-universités.  En 2018, l'UL lance Rescoul.