Un hymne et un drapeau pour les ACP

12/12/2013
Un hymne et un drapeau pour les ACP

La 98e session du Conseil des ministres des pays ACP (Afrique, Caraïbes, Pacifique), s’est achevée mercredi à Bruxelles.Les participants ont, notamment, parlé économie.

En dépit de la crise internationale, les Etats ACP sont parvenus à maintenir des taux de croissance satisfaisants : 5% en moyenne pour l’Afrique, 3% pour les Caraïbes et 2% pour les pays insulaires du Pacifique.

Le ministre de la Planification du Togo, Mawussi Djossou Semodji (photo), a invité les membres de l’organisation à avoir une vision globale en intégrant leurs économies respectives à l’environnement international, seul moyen d’assurer la croissance et la prospérité.

Sur les dossiers politiques abordés lors de la session et plus spécifiquement sur le cas du Togo, M. Semodji à indiqué que des consultations se déroulaient actuellement, prélude à l’organisation des élections locales. Il a enfin indiqué que le gouvernement prendrait en compte les recommandations formulées par la mission d’observation des ACP, lors des législatives de juillet dernier.

Nouveauté, les ACP ont décidé de se doter d’un drapeau et d’un hymne afin de rendre l’organisation plus visible sur le plan international.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Corridor à risques pour les enfants

Coopération

L'UE veut protéger les enfants migrants le long du corridor Abidjan-Lagos. Le Togo est directement concerné. 

L'humain au coeur de l'action

Développement

Depuis près de 40 ans, le Togolais Julien Nyuiadzi consacre son énergie au développement agricole de son pays en plaçant l’humain au cœur de ses actions. 

Libération de sept des huit étudiants de l'UL

Justice

La justice a ordonné lundi soir la libération de sept des huit étudiants détenus depuis la semaine dernière à la suite de manifestations sur le campus de l'université de Lomé.

De l'utilité du PUDC

Développement

Un an après son lancement, le PUDC offre un bilan largement positif. Mais ce n'est qu'un début.