Un nouveau modèle de coopération

12/02/2014
Un nouveau modèle de coopération

Robert Dussey, le ministre togolais des Affaires étrangères, a été auditionné mercredi matin par les membres de la Commission pour la coopération économique et le développement du Bundestag. Rares sont les responsables africains à bénéficier d’un tel traitement, signe de la qualité de la relation entre l’Allemagne et le Togo.

M. Dussey a exposé aux parlementaires les réformes politiques et économiques entreprises par son pays. Il a également plaidé pour davantage d’aide de l’Allemagne en faveur des secteurs d’urgence comme la santé et l’éducation. 'Le Togo veut un partenariat économique privilégié avec votre pays aujourd’hui modèle de développement en Europe', a-t-il déclaré.

 Dans l’après-midi, le chef de la diplomatie togolaise s’entretiendra avec le ministre de la Coopération, Gerd Müller, avant une rencontre avec son homologue Frank-Walter Steinmeier.

Photo : (de gauche à droite) Essohanam Comla Paka, ambassadeur du Togo en Allemagne, Robert Dussey et Dagmar G. Wöhrl, membre du Bundestag

Voici l'intervention prononcée par Robert Dussey devant la Commission pour la Coopération économique du Bundestag

Je mesure l’honneur que vous faites, à travers ma modeste personne, à mon pays le Togo en me recevant en cet endroit du Reichstag, haut lieu de la démocratie allemande, de la fraternité et du dialogue entre les peuples. Point n’est besoin de rappeler les liens historiques d’amitié qui lient les peuples allemand et togolais.

La rencontre de ce matin s’inscrit dans cette démarche.

Aussi voudrais-je tout d’abord remercier, à travers vous et le Gouvernement, le peuple allemand au nom du President de la République togolaise, le Président Faure Gnasssingbé, tout le gouvernement et le peuple oh combien exceptionnel allemand et précisément vous les représentants de ce peuple pour l’accueil chaleureux que vous m’aviez réservé dans le cadre de cette visite officielle et votre disponibilité à me recevoir pour un échange d’idées.

Résolument engagé sur le long chemin de la démocratie, de la construction de l’Etat de droit, de la bonne gouvernance politique et économique, le Togo vient, depuis le 25 juillet dernier, de tourner la page de l’organisation des élections législatives consensuelles et transparentes, dans un climat serein et apaisé.

Ces élections ont constitué non seulement une étape supplémentaire dans l’avancée du processus engagé mais ont eu aussi le mérite de clarifier le microcosme politique togolais avec les résultats issus de ce scrutin que vous connaissez.

Mais il ne s’agit pas de s’arrêter en si bon chemin.

Le Gouvernement togolais, est conscient qu’il faudrait garder l’élan de ces réformes politiques afin de consolider la démocratie.

Les organes issus de ces élections, notamment l’Exécutif et le Législatif, fruits de ces consultations se sont mis au travail, chacun en ce qui le concerne, dans son domaine.

En ce qui concerne le Gouvernement, il s’agit d’intensifier les actions déjà engagées dans les secteurs sociaux prioritaires comme la santé, l’éducation, l’emploi, l’agriculture, l’eau et l’assainissement.

Il se consacre depuis sa mise en place à consolider les bases d’une croissance économique inclusive par la réalisation des grands projets structurants dans le domaine des infrastructures, de l’énergie et la concrétisation de la promotion d’un développement équilibré des régions.

C’est dans cette optique que le gouvernement a engagé en 2013 la mise en œuvre de la stratégie de croissance accélérée et de promotion de l’emploi (SCAPE).

Poursuivre et accélérer ses efforts en matière de bonne gouvernance à travers le processus d’assainissement des finances publiques, la lutte contre la corruption, la modernisation des services publics et la création d’un cadre propice aux investissements, demeure aussi l’un des objectifs du Gouvernement.

Par ailleurs, il déploie tous les efforts pour faire aboutir la mise en œuvre des réformes constitutionnelles et institutionnelles, convenue en 2006, et des recommandations de la Commission Vérité Justice et Réconciliation (CVJR) (Illustration : création d’un ministère à cet effet).

Le gouvernement est aussi conscient que les défis sont encore nombreux dans la recherche des éléments constitutifs d’une prospérité durable pour tous les fils et toutes les filles du pays, surtout lorsqu’on pense que l’on est à un an du rendez-vous du bilan des Objectifs du Millénaire pour le Développement (OMD).

Au nom du Peuple togolais et de son Gouvernement, je voudrais remercier, Mesdames et Messieurs les Membres de la Commission pour la coopération économique et le développement du Bundestag, votre pays, la République Fédérale d’Allemagne, qui s’est toujours tenue aux côtés du peuple de mon pays par un compagnonnage amical, franc, sincère et fructueux comme le témoigne la reprise de la coopération économique entre nos deux peuples. Devant vous , mesdames et messieurs, je voudrais humblement vous dire que le Togo veut un nouveau partenariat économique avec l’Allemagne. 

Le Togo veut un partenariat économique privilégié avec votre pays aujourd’hui modèle de développement en Europe.

Je voudrais ici vous garantir l’engagement du Président de la République, celui de son gouvernement de faire du Togo, un pays modèle de développement a l’horizon 2030

Je souhaite ardemment que celle-ci aille en se raffermissant et en se développant davantage dans l’intérêt de nos deux pays.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Tchanilé Banna radié à vie

Sport

L’ancien entraîneur des Eperviers, Tchanilé Banna, organisateur d’un match bidon au Bahreïn en septembre 2010, a été radié à vie par la FIFA.

Un univers musical sans frontières

Culture

Le franco-togolais Jer Ndoti donnera un concert vendredi à l'Institut Français du Togo. Un voyage dans l'univers du jazz et des musiques afri-cubaines.

Le Fonds PISCCA finance 9 projets

Coopération

Plusieurs initiatives locales contribuant à renforcer la société civile et à promouvoir les droits sociaux et économiques viennent de recevoir un coup de pouce.

Mariachis, tequila et internet

Tech & Web

Le Forum annuel sur la gouvernance de l’Internet s’est ouvert mardi à Guadalajara, berceau des mariachis et de la tequila.