Une attaque odieuse

03/03/2014
Une attaque odieuse

Le ville de Kunming, lieu de l'attaque

La police chinoise a arrêté trois suspects après le massacre de Kunming (au moins 29 morts), a annoncé lundi l'agence Chine Nouvelle. Les séparatistes ouïghours sont pointés du doigt par Pékin.

Trois personnes suspectées d'avoir perpétré samedi soir un massacre au couteau dans la gare de Kunming (sud-ouest de la Chine) ont été arrêtées, a annoncé lundi l'agence Chine Nouvelle.

Au total, le "commando terroriste", auteur de la tuerie ayant fait au moins 29 morts, comptait huit membres, a ajouté l'agence officielle, citant le ministère de la Sécurité publique.

Quatre d'entre eux ont été abattus par la police et une femme blessée a été arrêtée sur les lieux de l'attaque, selon l'agence qui a précisé que le meneur avait été identifié comme Abdurehim Kurban.

Cette attaque a été qualifiée de "11 septembre chinois" par les médias. Elle a été attribuée par Pékin à des séparatistes de la région du Xinjiang (nord-ouest), qui abrite la minorité musulmane turcophone des Ouïghours.

Lundi, le président du Togo, Faure Gnassingbé, a adressé ses condoléances à son homologue chinois Xi Jingping. Dans son message, il condamne une ‘attaque odieuse que rien ne saurait justifier’.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Liberté, modernité, efficacité

Justice

Le secteur de la justice est en phase d'évolution et de modernisation. Un audit donne des pistes pour davantage d'efficacité. 

Mango et Dapaong bénéficient d'un appui de l'UE

Coopération

L'UE va consacrer plus de 300 millions à la réhabilitation du réseau d’eau potable à Mango et Dapaong.

Klassou lance la riposte

Santé

Le Premier ministre, Komi Selom Klassou, a reçu jeudi Christian Maoula, le directeur d’ONUSIDA pour le Togo.

Analyse qualitative

Santé

Cofinancé par la Fondation Mérieux et l’AFD, le nouveau laboratoire central a été inauguré jeudi à Lomé.