Une coopération où il y a ni professeur, ni élève

24/10/2009
Une coopération où il y a ni professeur, ni élève

Le chef de la diplomatie brésilienne, Luiz Amorim, a signé samedi à Lomé trois conventions d'appui au Togo avec le gouvernement.

Les ministres des Affaires étrangères, Koffi Essaw, son collègue de l'Agriculture, Kossi Ewovor, et Ibrahim Maïmounatou de l'Action sociale ont conclu des partenariats qui portent sur le soutien du Brésil dans les secteurs de la formation professionnelle et technologique, de la formation pédagogique et de la mécanique automobile ainsi que dans le domaine de la recherche agricole. « Le Brésil est pour nous un modèle, malgré les conditions difficiles, votre pays à réussi à se faire une place parmi les grandes nations du monde. Le Togo se réjouit du soutien actif de votre pays » a déclaré le Koffi Esaw.

Luiz Amorim a remercié les autorités togolaises et le chef de l'Etat pour leur accueil.

« Le Brésil veut compter avec l'Afrique et notamment avec le Togo pour relever le défi du développement. Nous sommes particulièrement intéressé de travailler avec le Togo dans l'appui institutionnel, dans la défense des droits de l'homme, dans l'agriculture, l'industrie, la santé ; l'éducation…» a déclaré le ministre des Affaires étrangères.

« Dans cette coopération, il n'y a pas de professeur et d'élève ; nous devons apprendre à grandir ensemble » a-t-il poursuivi.

Vendredi, la délégation avait rencontré Faure Gnassingbé.

Elle aura également un entretien avec le chef du gouvernement, Gilbert Houngbo, et une séance de travail avec les opérateurs économiques du Togo avant de quitter Lomé dimanche.

Les membres de la délégation brésilienne

Celso Luiz Nunes Amorim, ministre des relations extérieures

2Maria Laura Da Rocha, diplomate, attaché de cabinet

M. Fernado Simas Magalhases, diplomate directeur du département de l'Afrique

M. Norton De Andeade Mello Rapeste, diplomate, directeur du département de promotion commerciale

M. Marco Farani, directeur de l'agence brésilienne de coopération

M. Leonardo Luis Gorgulho Nogueira Fernades, diplomate, attaché de cabinet

M. Sergio Rodrigues Dos Santos, diplomate, attaché de cabinet

M. Pedro Marcos de Castro Saldanha, diplomate, attaché de cabinet

Mme Liliam Beatris Chagas De moura, diplomate, attaché de cabinet

M. Antonio Augusto Martins, diplomate, chef de la division de l'Afrique de l'Ouest et centrale

Neuf chefs d'entreprises et trois responsables des institutions brésiliennes de coopération accompagnent le ministre

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Fonctionnement de la justice perturbé

Justice

Le fonctionnement de la justice est perturbé depuis le début de la semaine par une grève des greffiers qui réclament une amélioration de leur condition de vie et de travail.

Pays d'accueil et d'intégration

Diaspora

La Semaine de l’intégration africaine s’est ouverte lundi à Lomé. Cinq jours de débats et séminaires sur le thème de la jeunesse et de l’intégration.

Intégration technologique

Tech & Web

La Cédéao veut parvenir à l’intégration, y compris pour tout ce qui concerne le secteur des télécommunications, très porteur.

Au Maroc, Agadazi explique comment le Togo combat la pauvreté

Développement

Lutter contre la pauvreté est a priorité des priorités pour le gouvernement. De nombreuses initiatives ont vu le jour.