Une délégation du TPIR à Lomé

26/06/2007
Une délégation du TPIR à Lomé

Une mission du Tribunal Pénal International pour le Rwanda (TPIR) séjourne depuis dimanche dans la capitale togolaise, a appris Republicoftogo.com de bonnes sources.

Conduite par Adama Dieng, greffier de cette institution, la mission devait rencontrer les hauts responsables du Togo, ainsi que la classe politique.« Les membres du Tribunal séjournent au Togo, en vue du renforcement de la coopération entre cette institution et l'Etat togolais", a indiqué un membre du gouvernement.

Lundi soir, la délégation du TPIR a animé une conférence-débat dans un grand hôtel de Lomé. Plusieurs responsables politiques et de la société civile étaient présents.

Mardi, Amada Dieng et ses collègues seront face aux journalistes.

Créé le 8 novembre 1994 par le Conseil de sécurité des Nations Unies, le TPIR a pour mission de contribuer au rétablissement et au maintien de la paix et à la réconciliation nationale, en jugeant les personnes présumées responsables d'actes de génocide ou d'autres violations graves du droit international humanitaire commis sur le territoire du Rwanda, ainsi que les citoyens rwandais présumés responsables de tels actes ou violations commis sur le territoire d'États voisins entre le 1er janvier et le 31 décembre 1994.

Le siège du TPIR se trouve à Arusha, en Tanzanie.

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Prévenir la menace terroriste

Coopération

Des experts ouest-africains viennent de se réunir à Lomé dans le cadre du projet européen sûreté de l’aviation civile en Afrique.

Océans : sécurité et développement

Union Africaine

La session ministérielle du Conseil de paix et de sécurité (CPS) de l’Union africaine (UA) s'est déroulée mardi à Addis Abeba.

Administration bien plus rapide

Tech & Web

Le président Faure Gnassingbé a inauguré lundi le réseau e-gouvernement. 560 administrations sont reliées entre-elle par fibre optique.

Devoir d'inventaire

Environnement

Le ministère de l’Environnement a publié jeudi les résultats d’une enquête sur la présence des POP (Polluants organiques persistants) au Togo.