Une diplomatie rénovée

25/06/2010
Une diplomatie rénovée

Lors de sa déclaration de politique générale, début juin à l’Assemblée, le Premier ministre Gilbert Houngbo a indiqué que « le gouvernement entendait mettre en œuvre une diplomatie soucieuse de la réhabilitation de l’image du Togo (…) »
Et s’agissant justement de réhabilitation, les autorités n’ont pas attendu 2010 pour rénover une partie du parc immobilier qui accueille les ambassades et résidences togolaises à travers le monde.
Dès 2006, le chef de l’Etat a décidé de la création de l’Office de gestion du patrimoine immobilier du Togo à l’étranger (OPIT), chargé de faire un audit complet du patrimoine et d’évaluer le coût des travaux.
C’est en 2008 que les premiers budgets ont été octroyés à l’OPIT donnant ainsi le coup d’envoi à un ambitieux programme de rénovation et de modernisation des représentations diplomatiques.
En Amérique du Nord, l’ambassade et la résidence à Ottawa ont été totalement rénovés et meublés ; à Washington, la mission a subit un lifting et la résidence devrait être bientôt reconstruite.
Coup de fraicheur planifiée aussi à la représentation du Togo auprès des Nations Unies à New York.
Les bâtiments diplomatiques ont également été rénovés totalement ou partiellement à Paris, Bruxelles et Berlin et certaines résidences d’ambassadeurs font l’objet de devis avant le démarrage des chantiers.
Enfin, l’OPIT attend les dernières propositions des entreprises pour l’aménagement de l’ambassade d’Abuja, au Nigeria ; en attendant, l’ambassadeur travaille depuis Lagos dans des locaux totalement remis à neuf.
Pour l’opinion publique à l’étranger, la première image d’un pays est celle donnée par son ambassade.
Des locaux dégradés n’encouragent ni les touristes, ni les hommes d’affaires.
Le chef de l’Etat l’a bien compris en créant l’Office et en lançant ce programme de modernisation.
Si l’objectif est de proposer une belle vitrine, le but est également de remobiliser les diplomates en leur offrant un cadre de travail plus agréable.
Les travaux vont se poursuivre dans les mois qui viennent.
L’OPIT réfléchit également à une politique d’acquisition permettant, à terme, de disposer de locaux plus modernes.
La plupart des immeubles abritant les ambassades ont en effet été acquis il plusieurs dizaines d’années; il s’agit en général de bâtiments anciens assez peu fonctionnels pour un usage de bureaux.
En photo : l’ambassade du Togo à Washington sur Massachusetts Avenue où se trouvent de nombreuses représentations diplomatiques

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Business angels au chevet des start-up togolaises

Tech & Web

Belle opportunité pour les startups togolaises en quête de financement. Une plateforme leur permet de rechercher des investisseurs.

Premier album pour Valentine Alvares

Culture

Après une multitude de singles, la chanteuse togolaise Valentine Alvares sort son premier album. Elle met le cap à l'international.

Les adieux de Gakpé aux Eperviers

Sport

Serge Gakpé a annoncé jeudi qu'il prenait sa retraite internationale. Le Togolais évolue actuellement au Chievo de Vérone.

CAN 2017 : près d'un milliard a été levé

Sport

Le comité de mobilisation des fonds pour la participation des Eperviers à la dernière Coupe d’Afrique des Nations (CAN 2017) a publié mercredi ses comptes.