Une douleur qui transcende les frontières

18/02/2016
Une douleur qui transcende les frontières

John Dramani Mahama

Le président Faure Gnassingbé a adressé jeudi un message de condoléances à son homologue ghanéen, John Dramani Mahama, après le drame survenu mercredi soir entre Tamalé et Accra. 

Au moins 61 personnes ont été tuées lors d'une collision entre un bus de passager et un camion.

Les causes exactes de cet accident entre un bus appartenant à la compagnie nationale de transports et un camion transportant une cargaison de tomates ne sont pas connues mais la police a dit soupçonner les deux véhicules d'avoir été en excès de vitesse. 

‘Le peuple togolais est profondément affecté par ce lourd bilan et je tiens, face une telle épreuve, à vous adresser, au nom de mes compatriotes et du gouvernement togolais, mes plus sincères condoléances et à vous témoigner tout mon soutien ainsi que ma compassion’, écrit M. Gnassingbé.

‘Puissiez-vous trouver dans le message fraternel que je vous adresse en ces heures tragiques, l’expression renouvelée de la solidarité profonde du peuple togolais qui partage avec la nation ghanéenne endeuillée, une grande proximité, nourrie par une longue amitié et des liens familiaux étroits qui transcendent les frontières, en particulier durant les épreuves’, conclut le chef de l’Etat.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Koroki détrône Sémassi

Sport

Koroki a pris la tête du classement à l’issue de la 13e journée du championnat de D1.

Répondre aux défis de l'Afrique de l'Ouest

Cédéao

La 17e session extraordinaire du conseil des ministres de la Cédéao s’est achevée samedi soir à Lomé.

Jody Olsen n'est pas une inconnue à Lomé

Coopération

Jody Olsen a été nommé début janvier directrice générale des Peace Corps, les volontaires du Corps de la paix.

Les touristes en quête d'authenticité

Tourisme

L’Agence égyptienne de partenariat pour le développement organise depuis le début de la semaine au Caire un atelier de formation sur l’écotourisme.