Valeurs de paix et de tolérance

03/07/2015
Valeurs de paix et de tolérance

Robert Dussey avec l'ambassadeur américain et son épouse

A l’occasion de la fête de l’indépendance des Etats-Unis (4 juillet), l’ambassadeur américain au Togo, Robert Whitehead a donné jeudi soir un cocktail à Lomé en présence de nombreux officiels dont le ministre des Affaires étrangères Robert Dussey.

Le diplomate en fin de mission a salué les progrès réalisés par le Togo, notamment sur le plan politique. Il a noté les avancées démocratiques dont la plus récente illustration est l’élection présidentielle libre d’avril dernier. Il a invité les leaders politiques au compromis pour consolider les acquis démocratiques et parvenir à des réformes.

M. Whitehead s’est également félicité des avancées en ce qui concerne l’intégrité des finances publiques et la réalisation de projets porteurs comme la modernisation du port de Lomé. 

Il a enfin souligné le rôle de premier plan joué par Lomé dans la lutte contre la piraterie maritime et en faveur de la la stabilité de la sous-région.

En réponse, le chef de la diplomatie togolaise a remercié les Etats-Unis pour leur aide multiforme : promotion de la démocratie, santé, éducation, sécurité.

‘Le Togo et les Etats-Unis partagent les valeurs de paix, de tolérance et l’amour de la patrie’, a déclaré Robert Dussey.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Police citoyenne

Coopération

Les bonnes pratiques en matière policière mettent du temps à s’acquérir. L'UE assiste les fonctionnaires leur permettant de bénéficier d'une formation continue.

Corridor à risques pour les enfants

Coopération

L'UE veut protéger les enfants migrants le long du corridor Abidjan-Lagos. Le Togo est directement concerné. 

L'humain au coeur de l'action

Développement

Depuis près de 40 ans, le Togolais Julien Nyuiadzi consacre son énergie au développement agricole de son pays en plaçant l’humain au cœur de ses actions. 

Libération de sept des huit étudiants de l'UL

Justice

La justice a ordonné lundi soir la libération de sept des huit étudiants détenus depuis la semaine dernière à la suite de manifestations sur le campus de l'université de Lomé.