Visite impériale

09/06/2011
 Visite impériale

L’empereur Akihito a reçu ce matin (11h locale) en audience le président du Togo Faure Gnassingbé qui effectue depuis mardi un déplacement officiell au Japon. Une visite avant tout protocolaire,
Les deux hommes ont évoqué les conséquences humaines et économiques du séisme qui a frappé l’archipel le 11 mars dernier. Faure a présenté les condoléances du peuple togolais et renouvelé l’amitié du Togo à l’endroit du Japon. Il a également été question du développement de l’Afrique et de la façon dont les entreprises nippones peuvent y participer.
Mais rien touchant aux questions politiques ou diplomatiques.
Par la Constitution de 1947, l'empereur du Japon n'a, en effet, aucun pouvoir exécutif, mais il remplit la plupart des rôles d'un chef d'État et est reconnu comme tel par les puissances étrangères (les accréditations diplomatiques lui sont présentées par les ambassadeurs étrangers par exemple). Il existe d’ailleurs au Japon une controverse récurrente concernant la façon dont l'empereur doit être envisagé : chef de l'État, ou personne agissant comme chef de l'État.
Contrairement à son père, Akihito mène une politique d’ouverture. Il tente d’atténuer les plaies du passé tout en rapprochant la maison impériale du peuple. On l’a vu lors du tsunami sillonnant les régions du pays en compagnie de son épouse ; des visites sans protocole auprès des sinistrés.
Dans l’après-midi, Faure Gnassingbé s’entretiendra au Sōri Kantei* avec le Premier ministre Naoto Kan qui détient lui le pouvoir exécutif.

* complexe abritant les bureaux du Premier ministre

DIAPORAMA

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

As Togo-Port rencontrera un club soudanais le 10 mars

Sport

As Togo-Port rencontrera le 10 mars prochain à Lomé Al Hilal FC du Soudan à l’occasion des 16e de finale de la Ligue africaine des champions de la CAF.

Guinée Bissau : non aux sanctions !

Cédéao

Les 19 personnalités bissau-guinéennes, récemment sanctionnées par la Cédéao pour non respect de l’Accord de Conakry, constestent cette décision.

Nomination des nouveaux commissaires

Cédéao

Lomé a accueilli pendant deux jours la 18e session extraordinaire du conseil des ministres de la Cédéao.

Incendie des marchés : six personnes recouvrent la liberté

Justice

Six personnes incarcérées dans le cadre des incendies criminels des marchés de Lomé et de Kara (janvier 2013) ont bénéficié mercredi d’une remise en liberté provisoire.