Vote électronique : pas évident à mettre en œuvre

11/12/2014
Vote électronique : pas évident à mettre en œuvre

Investissements conséquents pour organiser un scrutin tout électronique

Le président namibien Hage Geingob a été élu début décembre avec 87% des suffrages au terme du premier scrutin électronique d'Afrique.

Pour la Fondation Pax Africana, dirigée par le Togolais Edem Kodjo, cette innovation technologique permet d’enraciner la culture démocratique. Elle souhaite que d’autres pays africains l’expérimentent à leur tour.

‘Dans une Afrique dans laquelle une partie non négligeable des différends politiques meurtriers naissent des contestations électorales, le continent devrait s’approprier à juste titre cette technologie électorale.

Une mutation technologique à encourager et à accélérer dans l’organisation des consultations électorales en Afrique’, souligne la Fondation. 

Reste un problème de taille, une grande partie des électeurs africains n’ont jamais vu un ordinateur de leur vie. L’utilisation de tablettes tactiles ou d’urnes virtuelles tient encore de la science fiction.

Avant d’arriver à un scrutin tout électronique, il faudra éduquer les populations et raccorder l’ensemble des bureaux de vote à de l’internet haut débit. 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Prévenir la menace terroriste

Coopération

Des experts ouest-africains viennent de se réunir à Lomé dans le cadre du projet européen sûreté de l’aviation civile en Afrique.

Océans : sécurité et développement

Union Africaine

La session ministérielle du Conseil de paix et de sécurité (CPS) de l’Union africaine (UA) s'est déroulée mardi à Addis Abeba.

Administration bien plus rapide

Tech & Web

Le président Faure Gnassingbé a inauguré lundi le réseau e-gouvernement. 560 administrations sont reliées entre-elle par fibre optique.

Devoir d'inventaire

Environnement

Le ministère de l’Environnement a publié jeudi les résultats d’une enquête sur la présence des POP (Polluants organiques persistants) au Togo.