Yackoley Kokou Johnson à Buckingham Palace

12/06/2015
Yackoley Kokou Johnson à Buckingham Palace

Elisabeth II reçoit les lettres de créances du nouvel ambassadeur du Togo

Le nouvel ambassadeur du Togo au Royaume Uni, Yackoley Kokou Johnson, vient de présenter ses lettres de créances à la reine Elisabeth II.

Arrivé au palais de Buckingham en carrosse, c’est la tradition, le diplomate a été conduit dans l’un des innombrables salons de réception du palais royal.

Lors de l’audience, M. Johnson a souligné l’excellence des relations entre le Togo et le Royaume-Uni. Il a informé son hôte sur les évolutions politiques et économiques depuis 10 ans et sur la coopération ouest-africaine.

Elisabeth II s'est réjouie de la réouverture de l'ambassade du Togo à Londres, point de départ du renouveau de la coopération politique et économique entre les deux pays.

Yackoley Kokou Johnson quitte le palais royal

Le Togo avait jadis une ambassade à Londres. Depuis une vingtaine d’années, c’est la représentation en France qui était chargé de couvrir le pays.

Les autorités ont décidé récemment d’une présence permanente qui répond à la nouvelle stratégie de diplomatie économique. A cet égard, Londres est en Europe un centre économique et financier de premier plan.

Enseignant Chercheur, Yackoley Kokou Johnson occupait précédemment les fonctions de ministre conseiller à la Mission permanente du Togo aux Nations-Unies à New-York.

.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

L'Allemagne laboure le Togo

Coopération

Depuis la reprise de la coopération avec le Togo, l’Allemagne est particulièrement active dans le secteur de l’agriculture.

Pendant les Evala, la roue tourne

Sport

Coup d’envoi mardi du Grand Prix de la Kozah, une course cycliste qui mènera le peloton de Lomé à Kara (Nord du Togo).

Schéma directeur sur le numérique

Tech & Web

Une étude sur la mise en place d’un schéma d’aménagement numérique vient d'être rendue publique.

Les greffiers à la recherche de solutions consensuelles

Justice

Les greffiers du Togo souhaitent l’ouverture rapide d’un dialogue avec les pouvoirs publics pour discuter de leur statut.