13 milliards accordés aux consommateurs

03/12/2014
13 milliards accordés aux consommateurs

Le FMI est opposé à la politique de subventions

Le chiffre donne le vertige. Le Togo a perdu 13 milliards de Fcfa en 2014, l’équivalent des taxes non-perçues en raison de la politique de subvention sur les carburants pratiquée depuis plusieurs années. 

De fait, le litre de super est vendu 655 F alors que son prix réel est de 677. 

C’est une réponse aux associations de consommateurs et à certains partis d’opposition qui accusent les autorités de ne pas faire assez pour aider les consommateurs. Des critiques qui surviennent alors que les cours mondiaux du pétrole sont à la baisse.

Sur ce point, le ministère du Commerce en a déjà donné les raisons. La constitution des stocks d’un pays se fait plusieurs mois à l’avance. Les derniers achats ont été effectués avant la chute des cours. Les prochains le seront sur la base des cours actuels. Le ministère a d’ailleurs invité les organisations de consommateurs à assister à l’ouverture des offres qui sera publique.

Le Fonds monétaire international (FMI) n’est pas favorable à la politique de subvention sur les carburants. Les montants qui échappent au Trésor public pourraient servir à la réalisation de projets de développement, estime l’institution.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Guy Lorenzo veut dénicher de nouveaux talents

Sport

Les directions régionales et préfectorales du sport et des loisirs ont reçu un appui financier et en équipements du ministre des Sports, Guy Lorenzo.

Le Premier ministre israélien participera au sommet de Monrovia

Cédéao

Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu participera le 4 juin prochain à Monrovia (Liberia) au sommet de la Cédéao.

Une exploitation raisonnée des océans

Environnement

Du 5 au 9 juin 2017, l’ONU accueillera à New-York sa première conférence mondiale sur l’Océan, très importante pour le climat et pour l'économie. 

Subventions US aux ONG togolaises

Santé

Le Fonds des ambassadeurs pour l’Afrique de l’Ouest (WAAF) est un dispositif initié par les Etats-Unis, via USAid, destiné à améliorer la santé de la population.