13 milliards accordés aux consommateurs

03/12/2014
13 milliards accordés aux consommateurs

Le FMI est opposé à la politique de subventions

Le chiffre donne le vertige. Le Togo a perdu 13 milliards de Fcfa en 2014, l’équivalent des taxes non-perçues en raison de la politique de subvention sur les carburants pratiquée depuis plusieurs années. 

De fait, le litre de super est vendu 655 F alors que son prix réel est de 677. 

C’est une réponse aux associations de consommateurs et à certains partis d’opposition qui accusent les autorités de ne pas faire assez pour aider les consommateurs. Des critiques qui surviennent alors que les cours mondiaux du pétrole sont à la baisse.

Sur ce point, le ministère du Commerce en a déjà donné les raisons. La constitution des stocks d’un pays se fait plusieurs mois à l’avance. Les derniers achats ont été effectués avant la chute des cours. Les prochains le seront sur la base des cours actuels. Le ministère a d’ailleurs invité les organisations de consommateurs à assister à l’ouverture des offres qui sera publique.

Le Fonds monétaire international (FMI) n’est pas favorable à la politique de subvention sur les carburants. Les montants qui échappent au Trésor public pourraient servir à la réalisation de projets de développement, estime l’institution.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Les nouvelles tendances du tourisme mondial

Tourisme

Comme chaque année, le Togo sera présent au Salon IFTM Top Resa qui se déroule du 25 au 28 septembre à Paris.

Il est important de savoir d’où l’on vient

Diaspora

Diplômé de l’Ecole de diplomatie et de relations internationales de l’université Seton Hall,  Erick Agbleke vient de passer son été comme stagiaire à l’ambassade américaine à Lomé.

Aného : une nouvelle vie pour la ville tricentenaire ?

Culture

Dans une thèse de doctorat présentée récemment, un étudiant togolais propose d'injecter 700 millions dans la réhabilitation culturelle d'Aného.

Le Togo s'est débarrassé des CFC

Environnement

Le Togo est parvenu à se débarrasser presque totalement des CFC (chlorofluorocarbone), a annoncé André Johnson, le ministre de l’Environnement.