200 millions d'euros pour l'extension du port de Lomé

18/12/2008
200 millions d'euros pour l'extension du port de Lomé

Le ministre de l'Economie et des Finances, Adji Othèth Ayassor, a signé en début de semaine avec les sociétés Getma et Manuport deux conventions destinées à renforcer l'expansion du port autonome de Lomé (PAL).  La première convention concerne la construction et l'exploitation de l'extension du PAL avec « Lomé Contenair Terminal » (LCT), dont les actionnaires sont Global Terminal Ltd et Getma International (groupe Necotrans). MSC second armateur mondial sera l'un des principaux utilisateurs des futures installations.

L'Etat togolais a concédé à LCT le projet d'extension portuaire et son exploitation pour 35 ans avec 10 ans de plus optionnels. Il s'agit de la construction d'une darse et des quais supplémentaires permettant le traitement des navires porte-conteneurs à grande capacité, avec pour objectif d'atteindre dans une période de 2 à 3 ans, 400.000 à 500.000 teus par an et à terme 1'500'000 teus.

Ce nouveau terminal pourra accueillir les navires d'une capacité allant entre 6 000 teus et 9 000 teus.

La seconde Convention fait suite à l'octroi à la société Manuport, par décret du 29 août 2008, de la concession de l'activité de manutention au port.

Dans l'attente de la mise en service du futur Terminal de LCT, Manuport exercera son activité de manutention au sein du PAL et gèrera les navires du groupement MSC/Getma pour le trafic  local et développera  l'activité de transbordement.

Le volume global des activités transbordement est estimé à court terme  à 150 000 conteneurs par an, ce qui représentera une augmentation de 75 % du trafic existant.

«Nous avons l'ambition de faire du port de Lomé l'un des plus modernes et les plus performants d'Afrique », souligne David El Bez, le directeur général de Manuport, qui fait remarquer que le Togo est un point d'éclatement pour l'ensemble de la sous-région ouest africaine.

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Intégration technologique

Tech & Web

La Cédéao veut parvenir à l’intégration, y compris pour tout ce qui concerne le secteur des télécommunications, très porteur.

Au Maroc, Agadazi explique comment le Togo combat la pauvreté

Développement

Lutter contre la pauvreté est a priorité des priorités pour le gouvernement. De nombreuses initiatives ont vu le jour.

L'AIBA veut populariser la boxe au Togo

Sport

L’International boxing association (AIBA) a lancé vendredi l’année de la boxe en Afrique destinée à promouvoir cette discipline sur le continent.

Une justice en mouvement

Justice

Une étude réalisée par Afrobaromètre révèle que dans la plupart des pays africains, des obstacles majeurs entravent encore l'accès des citoyens à la justice.