212% d’intérêts, qui dit mieux ?

16/07/2010
212% d’intérêts, qui dit mieux ?

L’arrestation à New York en 2008 de Bernard Madoff pour une pyramide de Ponzi qui a fonctionné à merveille pendant plus de 20 ans faisant perdre des milliards de dollars à des banques et à des particuliers, n’a pas dissuadé des opérateurs peu scrupuleux qui se sont lancés à leur tour dans cette escroquerie.
Dernière victime en date, le Bénin où des milliers d’épargnants ont été floués de près de 100 milliards de Fcfa.
Le schéma de Ponzi est un système d’arnaque pyramidale qui a été utilisé pour la première fois à grande échelle par Charles Ponzi en 1920 à Boston.
Ce système repose sur un mécanisme assez simpliste. La rémunération des premiers investisseurs et assurée non pas grâce à des revenus ou placements financiers mais avec l’argent fournit par les nouveaux investisseurs et surtout par la perspective de gain très alléchante. Le système fonctionne tant que les investisseurs ne cherchent pas à retirer leurs fonds.
Et désormais, de lourdes suspicions pèsent au Togo sur une société appelée « Redemare » (Réseau de développement de la masse sans ressources). Une inquiétude légitime qui a conduit le gouvernement à suspendre l’activité de cette structure.
Officiellement active dans la distribution de produits de consommation, Redemare s’est lancée sans autorisation dans des activités financières promettant à ses clients des rendements allant jusqu’à … 212%/.
Tout simplement impossible dans un cycle classique tributaire de la volatilité des marchés.
D’ailleurs, le gouvernement ne s’est pas fait piéger : l’activité de Redemare « s’apparente à un système de vente pyramidale ou le profit ne provient pas d’une activité de vente ou de placement mais du recrutement de nouveaux membres, l’argent des nouveaux adhérents étant utilisés pour payer des revenus généreux au premier adhèrent », pouvait-on lire dans un communiqué officiel publié la semaine dernière.
Les intérêts mirifiques proposés par ce Réseau fleurent bon l’arnaque.
Reste maintenant aux 50.000 clients à se faire rembourser du principal et des intérêts.
La tâche risque d’être hardue.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Liberté, modernité, efficacité

Justice

Le secteur de la justice est en phase d'évolution et de modernisation. Un audit donne des pistes pour davantage d'efficacité. 

Mango et Dapaong bénéficient d'un appui de l'UE

Coopération

L'UE va consacrer plus de 300 millions à la réhabilitation du réseau d’eau potable à Mango et Dapaong.

Klassou lance la riposte

Santé

Le Premier ministre, Komi Selom Klassou, a reçu jeudi Christian Maoula, le directeur d’ONUSIDA pour le Togo.

Analyse qualitative

Santé

Cofinancé par la Fondation Mérieux et l’AFD, le nouveau laboratoire central a été inauguré jeudi à Lomé.