24h chrono !

31/10/2012
24h chrono !

Le Togo a gagné 6 points dans le classement annuel Doing Business, rendu public fin octobre passant de la 162e place à la 156e.

Cette étude, réalisée par la la SFI (société financière internationale, Groupe Banque mondiale) analyse les réglementations qui ont un impact sur les entreprises au cours de leur cycle de vie, ce qui inclut leur création et leur gestion, le commerce transfrontalier, le paiement des taxes et impôts et la protection des investisseurs.

Un score encourageant, mais la ministre du Commerce et de la Promotion du secteur privé, Bernadette Legzim-Balouki, estime que certains paramètres n’ont pas été pris en compte par les auteurs du rapport, ce qui est de nature à fausser le classement.

C’est ainsi qu’en matière de délais de formalités pour la création d’entreprises, le rapport prend en compte une durée de 38 jours ; or, souligne la ministre, il est de 24h depuis le mois de juillet. 

Si Doing Business avait pris en compte cette donnée fondamentale, le Togo aurait grimpé davantage dans le classement.

Ce que confirme d’ailleurs Samuel Sanwogou (photo), le directeur du Centre de formalité des entreprises (CFE) dans l’entretien qui suit.

Republicoftogo.com : Le rapport Doing Business parle d’un délai de 38 jours pour la création d’un société ; les autorités togolaises contestent et évoque 24h. Qui croire ?

Samuel Sanwogou : Les statistiques du Centre de formalités des entreprises (CFE) l’attestent, depuis le début du mois d’Août, la durée moyenne nécessaire pour accomplir les procédures de création est de 24 heures. Aucun pays africain ne peut se vanter de cette performance.

Republicoftogo.com : Comment êtes-vous parvenu à cet exploit ?

Samuel Sanwogou :  Le gouvernement a entrepris des réformes réglementaires et institutionnelles visant à faire du Togo une destination attrayante à l’exercice des affaires et à stimuler l’investissement local et étranger.

Dans le souci de rendre plus facile, plus rapide et moins chère la création d’entreprise les procédures de création d’entreprises ont été réduites à 3 et les coûts réduits de moitié.

Dans ce souci de simplification, le gouvernement a institué la délivrance d’une carte unique de création de société avec un numéro d’identifiant qui est le même pour l’ensemble des administrations : Registre du commerce, CNSS, etc…

En 24 heures, l’opérateur économique peut dorénavant accomplir toutes les procédures.

D’ailleurs, les chiffres parlent d’eux-mêmes. De mars à septembre 2012, 3.438 dépôts ont été reçus et traités par le CFE.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Echange de bons procédés

Union Africaine

Les grandes manœuvres ont débuté pour l’obtention des postes de prestige à l’Union africaine.

Les inégalités entre les genres coûtent une fortune à l'Afrique

Développement

L’édition 2016 du rapport sur le développement humain en Afrique, réalisé par le PNUD, a été présentée lundi à Lomé.

L'engagement des Togolais de l'extérieur

Diaspora

Un membre de la Diaspora a annoncé son intention de créer une institution de micro finance pour venir en aide aux plus démunis.

Promotion de la culture Tem

Culture

Le festival international des musiques et danses traditionnelles TEM Festekpe aura lieu 9 au 11 décembre  à Sokodé.